Suite de l'affaire Kadhafi

06 juin 2011 11:09; Act: 06.06.2011 12:09 Print

Enquête contre Tripoli pour «prise d'otage»

Le Ministère public de la Confédération (MPC) peut ouvrir une enquête pénale contre la Libye pour prise d'otage, extorsion et chantage.

storybild

Une enquête pénale va être ouverte contre le régime du colonel Kadhafi. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

«Le ministère public de la Confédération (MPC, procureur général) peut ouvrir une enquête pénale pour prise d’otage et extorsion et chantage, contre la Libye, dans l’affaire des deux ressortissants suisses Rachid Hamdani et Max Göldi», expliquent les autorités dans un communiqué.

«Considérant qu'aucun motif de nature politique ne s'opposait à l'ouverture d'une procédure pénale, le Conseil fédéral a donné suite à la requête du MPC», précise le communiqué.

Le gouvernement a pris la décision durant sa séance de lundi.

Le MPC avait présenté sa requête au gouvernement en mars 2011, après que le ministère des Affaires étrangères suisse eut porté plainte contre X.

Libres d'enquêter

«Il serait possible de lancer en Suisse une enquête pénale, pour élucider les circonstances de l'enlèvement à l'automne 2009 (des deux hommes d'affaires helvétiques) Max Göldi et Rachid Hamdani», avait alors déclaré la présidente de la Confédération et chef de la diplomatie, Micheline Calmy-Rey, dans un entretien au journal dominical NZZ am Sonntag.

«La situation a fondamentalement changé pour nous: les deux otages sont rentrés chez eux, le consulat de Suisse à Tripoli est fermé et ne peut plus être attaqué comme cela s'est déjà passé. Aujourd'hui, nous sommes libres d'agir», avait-elle expliqué.

Arrestation du fils Kadhafi

Les relations entre Berne et Tripoli s'étaient crispées après l'arrestation musclée en juillet 2008 à Genève d'un des fils du leader libyen, Mouammar Kadhafi, qui avait par la suite retenu pendant près de deux ans deux Suisses sur le territoire libyen.

La Suisse avait tenté à plusieurs reprises de faire libérer ses deux compatriotes, qui s'étaient retrouvés bloqués au consulat de Suisse à Tripoli et qui avaient été retenus fin 2009 dans un lieu secret après avoir été attirés hors de la représentation diplomatique.

Max Göldi, le dernier des deux Suisses à avoir été libéré en juin 2010, avait passé plusieurs mois en prison.

Tribunal arbitral

Berne et Tripoli avaient signé l'année dernière un plan d'action pour normaliser les relations suite à la libération de M. Göldi, qui prévoyait une «compensation» de 1,5 million de francs suisses versée sur un compte bloqué en Allemagne.

Cet accord prévoyait également la constitution d'un «tribunal d'arbitrage» international pour enquêter sur les circonstances de l'arrestation d'Hannibal Kadhafi.

Depuis le soulèvement contre le régime libyen, Berne a suspendu ce tribunal et gelé les éventuels avoirs du colonel Kadhafi et de son entourage.

CPI évoquée récemment

En mars, Mme Calmy-Rey a souhaité également que Mouammar Kadhafi soit traduit devant la Cour pénale internationale (CPI) pour le «crime contre l'humanité» actuel contre l'insurrection en Libye.

Une commission d'enquête du Conseil des droits de l'homme de l'ONU, soutenue par la Suisse, a également accusé récemment le régime libyen de telles atrocités.

Outre la suspension du tribunal arbitral, Berne a bloqué les avoirs du dirigeant libyen en Suisse.

(ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Johann le 07.06.2011 10:57 Report dénoncer ce commentaire

    Moins de femmes

    Gouvernants de pacotille, incapables de s'affirmer au bon moment. Trop de femmes au CF. Nous allons à la catastrophe.

  • jojo lapin le 06.06.2011 12:19 Report dénoncer ce commentaire

    sacrée Micheline...

    C'est vachement plus facile maintenant hein????

  • Yanick le 06.06.2011 13:10 Report dénoncer ce commentaire

    Ou comment l'ouvrir par après ...

    ... assez pitoyable de la part de la confédération de se coucher dans un premier temps puis maintenant d'ouvrir x enquêtes alors qu'elle sait que Kadhafi est fini ...

Les derniers commentaires

  • Robert le 08.06.2011 16:33 Report dénoncer ce commentaire

    misogyne

    c'est quoi ces commantaires misogynes!!! je trouve pas normale de dire que c'est tjs la fautes des femmes!! le monde se porterai mieux sans la gente masculine, a bon entendeur!!!

  • Johann le 07.06.2011 10:57 Report dénoncer ce commentaire

    Moins de femmes

    Gouvernants de pacotille, incapables de s'affirmer au bon moment. Trop de femmes au CF. Nous allons à la catastrophe.

    • Annelise le 07.06.2011 20:43 Report dénoncer ce commentaire

      Catastrophe évitée grâce aux femmes

      C'est grâce au courage des femmes que la catastrophe nucléaire a été évitée.

  • Mario da Costa le 07.06.2011 05:33 Report dénoncer ce commentaire

    Surpris!

    Surprénant cette réaction tardive contre le régime de Lybie. "D'un arbre abattu on veut tous faire du bois".

  • Pantoufle le 07.06.2011 00:23 Report dénoncer ce commentaire

    C'est marrant...

    ... de constater à quel point notre Conseil fédéral et notre gouvernement est composé d'hypocrites et d'opportunistes honteusement faibles. Quand Kadhafi, défendu par l'Europe et ses intérêts financiers et pétroliers, fait chanter la Suisse, alors le CF se tait, lui donne de l'argent aux frais des contribuables et va jusqu'à s'excuser au nom du Peuple helvétique d'avoir simplement voulu appliquer la loi sur ses terres... mais maintenant que l'Europe le bombarde, alors tout de suite, la Suisse reprend l'affaire en main... la bonne blague. C'est trop facile. C'est honteux.

  • touz le 06.06.2011 21:04 Report dénoncer ce commentaire

    Election!

    la blague! on voit l'approche des élections fédérales! D'abords l'abandon précipité du nucléaire pour faire genre, ensuite l'enquête contre kadhafi... on a pas oublié le jour ou merz s'est agenouillé, ni le fait que actuellement freysinger ne puisse pas organiser sa réunion alors que les musulmans extrêmiste le peuvent à Bienne! en espérant que ce commentaire soit validé...