Bienne

24 mars 2011 10:22; Act: 22.02.2017 08:29 Print

S’il le veut, Peter K. pourra revenir «chez lui»

Bien que la maison du forcené de Bienne ait été vendue aux enchères, son nouveau propriétaire invite Peter K. à venir habiter chez lui.

storybild

Albert Glaus a remis en état un premier appartement (Photo: Enrique Muñoz García)

Sur ce sujet
Une faute?

Depuis décembre, Albert Glaus, 54 ans, est le nouveau propriétaire de la maison qui appartenait à Peter K., le forcené de Bienne qui avait tenu en haleine l’opinion publique et la police bernoise, l’automne dernier. Pour l’acquérir, l’artisan de Port (BE) a déboursé 405 000 Fr. Il compte investir 100 000 Fr. de plus pour les travaux de rénovation de l’immeuble qui se trouve dans le quartier des Tilleuls à Bienne.

Albert Glaus a remis en état l’appartement du rez-de-chaussée qu’il loue déjà à sa fille. Il réserve le premier étage pour son propre usage et compte rénover la mansarde du deuxième un peu plus tard, «quand il aura le temps», avoue-t-il à la «Berner Zeitung».

Dans le quartier, les habitants se réjouissent de voir la vie normale revenir dans l’ancienne propriété des K., mais ils ne sont pas insensibles non plus au destin personnel de Peter K. Albert Glaus partage ce sentiment: «Les transformations que j’entreprends dans le jardin et la maison ne le réjouiront sans doute pas du tout, admet-il, mais s’il veut revenir «chez lui», je ne vois aucun problème. Je lui mets à disposition la mansarde, s’il le souhaite».

Avant qu’il puisse retrouver la maison de ses parents, Peter K. devra être jugé, puis purger sa peine. Cela risque de durer pas mal de temps. Suffisamment en tout cas pour achever la rénovation du petit logis sous le toit.

(rga)