Passation de pouvoir

29 décembre 2008 09:43; Act: 29.12.2008 10:56 Print

Samuel Schmid remet les clés de son département à Ueli Maurer

Samuel Schmid a remis symboliquement les clés du Département fédéral de la défense (DDPS) lundi à son successeur, Ueli Maurer.

Sur ce sujet
Une faute?

Ueli Maurer peut désormais prendre possession du bureau du futur ancien conseiller fédéral Samuel Schmid. Le Bernois lui a remis symboliquement les clés lundi, lors d'une courte cérémonie au 1er étage de l'aile est du Palais fédéral.

Plusieurs dossiers délicats attendent le nouveau ministre élu, à commencer par une possible intervention de soldats suisses pour lutter contre la piraterie au large de la Somalie. Interrogé par les médias, M. Maurer a souligné qu'il ne prendrait position à ce propos qu'après le 1er janvier, une fois qu'il aura officiellement revêtu les habits de responsable du Département fédéral de la défense et des sports (DDPS).

L'UDC zurichois estime ne pas être mis devant le «fait accompli», puisque le Conseil fédéral n'a pas encore pris de décision définitive. Des points doivent encore être éclaircis, a renchéri Samuel Schmid. Ueli Maurer n'a pas non plus voulu s'exprimer sur l'opportunité d'un plan de relance économique supplémentaire, évoqué dans la presse dominicale par Micheline Calmy-Rey.

Pas de décoration spéciale

Le nouveau conseiller fédéral n'a guère été plus loquace sur ses projets de décoration. Il a affirmé ne rien vouloir changer au bureau qui lui a été remis. «Je me sens bien ici.» M. Schmid a déclaré de son côté qu'il allait vider la pièce.

Les deux hommes en ont aussi profité pour s'adresser leurs voeux réciproques de bonne santé et de succès. Ils se sont rencontrés plusieurs fois pour parler des dossiers depuis l'élection du 10 décembre. Ueli Maurer considère avoir été bien informé des affaires en cours et «se réjouit de sa nouvelle tâche».

Pas de conseil à donner

Samuel Schmid est disposé à répondre aux interrogations que le Zurichois pourrait encore avoir, mais pas question de lui dispenser des conseils pour la suite. «Ce n'est ni l'habitude ni la tradition de donner des conseils. Son élection lui a attribué toutes les compétences», a relevé le Bernois, avant de présenter à son successeur les chefs des offices du DDPS.

M. Schmid a annoncé le mois dernier sa démission pour le 31 décembre. Bien qu'il ait déjà remis les clés de son bureau au nouveau ministre, il a souligné qu'il conservait et continuait d'assumer ses fonctions à la tête du DDPS jusqu'à cette date. Il devait d'ailleurs se rendre lundi après-midi à Davos (GR) pour la Coupe Spengler de hockey sur glace.

(ats)