Libye

19 juin 2011 22:40; Act: 19.06.2011 22:49 Print

L'Otan reconnaît avoir tué par erreur des civils

L'Otan a reconnu avoir commis sa «première» bavure ce week-end en Libye. La frappe ciblait un site militaire. Mais, selon le régime libyen, elle aurait finalement tué au moins neuf personnes à Tripoli.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

L'Otan a reconnu dimanche soir avoir tué par erreur ce week-end des civils lors d'une frappe à Tripoli. La frappe ciblait initialement un site militaire. Elle aurait finalement, selon le régime libyen, tué au moins neuf personnes, dont cinq membres d'une même famille.

«L'Otan reconnaît des pertes civiles lors d'une frappe à Tripoli», a brièvement indiqué dimanche l'Alliance dans un communiqué.

«Un site militaire de missiles était la cible prévue de frappes aériennes à Tripoli (dans la nuit de samedi à dimanche). Toutefois, il s'avère qu'une arme n'a pas frappé la cible prévue et qu'il peut y avoir eu une erreur dans le système qui peut avoir causé un certain nombre de victimes civiles», poursuit le communiqué.

Première «bavure»

A Tripoli, le porte-parole du gouvernement libyen, Moussa Ibrahim, avait auparavant déclaré que neuf personnes, dont cinq membres d'une même famille, avaient été tuées et dix-huit blessées dans ce raid de l'Otan sur un quartier résidentiel de la capitale.

Il s'agirait de la première «bavure» de l'Otan à Tripoli depuis que l'Alliance atlantique a pris le 31 mars dernier les rênes de l'intervention internationale en Libye, sous mandat des Nations Unies, pour protéger la population civile de Mouammar Kadhafi.

(ats)