Libye

01 mai 2012 14:18; Act: 01.05.2012 14:49 Print

Tripoli conteste la compétence de la CPI

Le gouvernement libyen a contesté mardi la compétence de la Cour pénale internationale pour juger le fils du défunt leader Mouammar Kadhafi, Seif Al-Islam, recherché pour crimes contre l'humanité.

storybild

Le procureur Luis Moreno-Ocampo et la Cour pénale internationale sont contestés en Libye. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

«Le gouvernement libyen demande à la chambre de dire que l'affaire est irrecevable», ont indiqué les avocats de Tripoli dans un document rendu public, déposé mardi devant la Cour pénale internationale (CPI).

Tripoli a également demandé aux juges d'«annuler» la requête de la CPI ordonnant aux autorités libyennes de lui livrer Seif Al-Islam.

Seif Al-Islam, 39 ans, arrêté le 19 novembre 2011 dans le Sud libyen, fait l'objet d'un mandat d'arrêt de la CPI pour des crimes contre l'humanité commis à partir du 15 février 2011 pendant la répression de la révolte populaire qui s'était transformée en guerre civile.

Le gouvernement libyen avait précédemment indiqué son intention de déposer d'ici au 30 avril un document contestant la compétence de la CPI pour juger Seif Al-Islam, qu'il souhaite poursuivre lui-même.

La Cour avait de son côté rejeté à plusieurs reprises des requêtes de Tripoli demandant l'annulation de décisions ordonnant aux autorités libyennes de lui livrer Seif Al-Islam.

Le fils de Mouammar Kadhafi est détenu à Zenten, à 180 km au sud de Tripoli, par des révolutionnaires libyens. Outre la CPI, les autorités libyennes doivent aussi convaincre les responsables de Zenten de livrer Seif Al-Islam si elles entendent le juger.

(afp)