Tunisie

01 mars 2011 16:08; Act: 01.03.2011 16:24 Print

Nouvelle démission de deux ministres

Les ministres de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, et du Développement régional et local, ont annoncé mardi séparément leur démission du gouvernement de transition.

Une faute?

«J'ai présenté ma démission au premier ministre», a déclaré à l'AFP Ahmed Ibrahim, chef du parti Ettajdid (ex-parti communiste). Il a ajouté avoir acquis «la conviction qu'il pourrait mieux servir la révolution en étant en dehors du gouvernement».

M. Chebbi, dirigeant du Parti démocratique progressiste (PDP), a pour sa part annoncé sa démission du gouvernement lors d'une conférence de presse dans un hôtel de Tunis. «J'annonce ma démission en raison de l'hésitation et du flou qui ont marqué l'action du gouvernement de (Mohammed) Ghannouchi», a déclaré M. Chebbi.

Deux ministres ont déjà démissionné lundi du gouvernement de transition, au lendemain de celle du Premier ministre Mohammed Ghannouchi, aussitôt remplacé par Béji Caïd Essebsi, un libéral qui avait servi sous Habib Bourguiba (président de 1957 à 1987).

Il s'agissait de Mohamed Nouri Jouini qui avait le portefeuille de la Planification et de la coopération internationale, et de Mohamed Afif Chelbi à l'Industrie et la technologie, qui avaient fait partie du dernier gouvernement Ben Ali.

(ats)