Bahreïn

15 mars 2011 20:32; Act: 15.03.2011 20:58 Print

Clinton appelle à négocier «maintenant»

La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a appelé mardi les autorités de Bahreïn à prendre «des mesures maintenant» pour négocier une solution politique à la crise dans ce royaume où l'état d'urgence a été décrété afin de lutter contre la contestation.

Une faute?

«Il faut qu'ils prennent des mesures maintenant pour négocier une solution politique», a déclaré la cheffe de la diplomatie américaine depuis Le Caire, où elle effectue une visite de deux jours.

«Les questions de sécurité sont clairement importantes car il doit y avoir un environnement de sécurité et de stabilité pour que de tels pourparlers aient lieu», a-t-elle ajouté, lors d'une conférence de presse avec son homologue égyptien, Nabil al-Arabi.

Mme Clinton a par ailleurs pris acte de l'entrée à Bahreïn lundi de troupes de pays du Golfe. Elle a regretté que le dialogue entre autorités et contestataires «n'ait pas commencé» et appelé «toutes les parties» à «chercher un compromis pour aboutir à une solution pacifique» à la crise.

(ats)