Maroc

17 juin 2011 22:52; Act: 17.06.2011 23:27 Print

Le roi propose de limiter son pouvoir

Le projet de réforme de l'actuelle constitution marocaine vise à «consolider les piliers d'une monarchie constitutionnelle et parlementaire», a déclaré le roi Mohammed VI.

storybild

Le roi Mohammed VI limitera ses pouvoirs au profit du Premier ministre. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Le roi du Maroc Mohammed VI s'est exprimé lors d'un discours à la nation vendredi soir. Selon le souverain, un projet de réforme de l'actuelle constitution marocaine sera soumis à référendum le 1er juillet. Il visera à consolider les piliers d'une «monarchie constitutionnelle, démocratique, parlementaire et sociale».

Le Premier ministre, qui s'appellera désormais «chef de gouvernement» et dirigera l'Exécutif, «sera désigné au sein du parti arrivé en tête des élections de la Chambre des représentants» du parlement marocain, a déclaré le souverain, annonçant le projet de réforme constitutionnelle. Le Premier ministre marocain aura également «le pouvoir de dissoudre la Chambre des représentants», chambre basse du parlement. Dans l'actuelle constitution, la dissolution des deux chambres du parlement est du ressort exclusif du roi.

Ces mesures vont marquer ainsi «l'émergence d'un gouvernement issu du suffrage universel direct», selon le roi. Jusqu'ici, le roi du Maroc pouvait choisir le Premier ministre de son choix. Quant au pouvoir judiciaire, il sera «indépendant vis-à-vis des pouvoirs exécutif et législatif», confortant ainsi «l'indépendance de la justice», a précisé Mohammed VI.

(afp)