Egypte/pétrole

31 janvier 2011 12:05; Act: 31.01.2011 12:17 Print

Risque de «pénurie réelle», l'Opep est prête

La situation en Egypte pourrait entraîner le blocage de routes pétrolières stratégiques et générer une «pénurie» de brut, mais l'Opep est prête à accroître sa production.

storybild

«Il y a un risque de pénurie réelle» pour le marché mondial si la crise égyptienne entraînait le blocage de passages comme le canal de Suez, selon l'Opep. (Photo: Reuters)

Sur ce sujet
Une faute?

«Il y a un risque de pénurie réelle» pour le marché mondial si la crise égyptienne entraînait le blocage de passages comme le canal de Suez, a estimé le responsable de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole dans des propos rapportés par l'agence Dow Jones Newswires.

Le canal de Suez, contrôlé par l'Egypte et par lequel transitent environ un million de barils par jour, selon des analystes, constitue un des principaux passages pour le transport pétrolier entre le Moyen-Orient et l'Europe.

«Si nous observons une véritable pénurie, il faudra que nous agissions» pour y remédier, a ajouté M. El-Badri, en marge d'une conférence d'experts réunie à Londres.

Malgré les nominations au gouvernement annoncées samedi et les violences qui ont fait au moins 125 morts et des milliers de blessés depuis mardi, la mobilisation ne semble pas faiblir en Egypte, avec des manifestations toujours importantes dans les principales villes du pays, dont Suez.

(afp)