Libre-échange

01 décembre 2011 22:29; Act: 01.12.2011 22:32 Print

La Syrie suspend l'accord avec la Turquie

Le gouvernement syrien a suspendu l'accord de libre-échange conclu avec la Turquie, a annoncé jeudi soir l'agence officielle Sana.

Sur ce sujet
Une faute?

Damas réagit aux sanctions prises par Ankara contre le régime de Bachar al-Assad en raison de la répression sanglante et persistante en Syrie.

La Turquie, l'un des principaux partenaires économiques de la Syrie, a emboîté mercredi le pas à la Ligue Arabe et annoncé une série de sanctions économiques contre le régime syrien, dont un gel des transactions commerciales et un gel des transactions entre les banques centrales turque et syrienne.

«Le gouvernement syrien étudie la possibilité de prendre d'autres mesures» envers la Turquie à la suite de ces sanctions, écrit encore Sana.

En décembre 2004, Damas et Ankara avaient signé, après plusieurs années de négociations, un accord de libre-échange à l'occasion d'une visite du Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan à Damas, scellant ainsi le rapprochement des deux voisins longtemps en délicatesse.

Il avait été suivi en septembre 2009 par un accord instituant un «conseil de coopération stratégique de haut niveau» en vue d'une intégration économique. Les deux pays avaient aussi ouvert leurs frontières en supprimant les visas.

L'agence Sana avait annoncé plus tôt jeudi que la Syrie suspendait son adhésion à l'Union pour la Méditerranée (UpM), créée en juillet 2008 à l'initiative de la France.

La Syrie est le théâtre, depuis mars, d'une répression sanglante d'un mouvement de contestation contre le régime de Bachar al-Assad. Selon un dernier bilan de l'ONU, ces violences ont fait au moins 4000 morts.

(ats)