Crise en Libye

27 mars 2011 18:10; Act: 27.03.2011 18:14 Print

Ahmadinejad critique les occidentaux

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a critiqué dimanche les Etats-Unis et les pays occidentaux pour leur intervention en Libye.

Une faute?

Présentant Norouz, qui marque le passage de l'hiver au printemps, comme un «message mondial de paix et de justice dans le monde», le président Ahmadinejad a critiqué les Etats-Unis et les pays occidentaux, «qui cherchent seulement à défendre leurs intérêts illégitimes».

«Les gouvernements oppresseurs, malgré les leçons que leur ont donné les peuples irakien et afghan et la haine des opinions publiques, répètent leurs erreurs et sous divers prétextes bombardent les civils innocents et détruisent les infrastructures des autres pays pour les dominer», a-t-il affirmé.

Il a accusé les Occidentaux de chercher à «s'assurer de l'énergie bon marché» et «lancer des guerres pour sortir de la crise économique».

«Les avions de guerre, les missiles et les bombes sont les symboles des Etats-Unis et leurs alliés», a-t-il ajouté.

Le président du Parlement du Pakistan, les vice-premier ministres turc et azéri et les ministres des Affaires étrangères du Liban et d'Oman se trouvaient également à Téhéran pour participer aux cérémonies de Norouz.

Norouz marque le nouvel An en Iran et en Afghanistan et est célébré par quelque 300 millions de personnes dans les pays de la région. C'est la deuxième année consécutive que l'Iran accueille les dirigeants des pays de la région pour célébrer le nouvel an.

Ces dernières semaines, des responsables conservateurs avaient critiqué le gouvernement pour l'organisation de cette fête malgré la répression des manifestations dans les pays arabes, en particulier à Bahreïn où les autorités sunnites ont utilisé la force contre les manifestants chiites, qui forment la majorité de la population.

Malgré ces critiques, le gouvernement a maintenu la cérémonie.

(afp)