Football

22 juillet 2014 13:37; Act: 22.07.2014 13:44 Print

Trois Argentins ne veulent plus retourner à Kharkiv

A l'instar de ceux du Shakhtar Donetsk, les joueurs étrangers du Metalist Kharkiv ont la ferme intention de quitter leur club en raison de l'instabilité politique qui prévaut en Ukraine.

Une faute?

Tous deux Argentins, le capitaine du Metalist Alejandro Gomez et Jonathan Cristaldo ont annoncé qu'ils resteraient dans leur pays jusqu'à ce que la situation se normalise en Ukraine, menaçant même de rompre leurs contrats.

«Ce n'est pas raisonnable de rester dans un pays où nous ne nous sentons plus en sécurité, a dit Gomez cité par le site d'informations en ligne www.football.ua. Personne ne peut assurer notre sécurité en Ukraine».

La semaine dernière, un troisième joueur argentin, Sebastian Blanco, avait refusé de rentrer avec son club à la fin d'un stage de préparation en Autriche.

«Après le crash de l'avion de la Malaysia Airlines, je n'ai aucune intention de retourner en Ukraine», avait assuré le joueur, ajoutant: «la situation là-bas est actuellement anormale. J'ai décidé de rester à Buenos Aires».

De son côté, le Shakhtar Donetsk, champion d'Ukraine, a perdu six joueurs étrangers qui ont refusé d'embarquer sur un vol ramenant le club en Ukraine après un match amical perdu 4-1 face à l'Olympique Lyonnais à Annecy samedi.

(ats)