Sommet Europe-Asie

16 octobre 2014 10:12; Act: 16.10.2014 11:39 Print

L'«Ice Bucket Challenge» à la sauce Femen

Deux militantes ukrainiennes ont manifesté jeudi à Milan (It) contre le président russe Vladimir Poutine, en s'aspergeant de vin rouge, symbole du sang versé dans leur pays.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Seins nus, les deux Femen avaient donné rendez-vous aux journalistes devant l'immense cathédrale de Milan. Elles protestaient contre la venue de Vladimir Poutine au sommet ASEM, qui va réunir à Milan près de 50 chefs d'Etat et de gouvernement. «Stop ukrainian bloodshed (Arrêtez le bain de sang ukrainien)», ont lancé les deux féministes. «Nous pensons qu'accueillir un meurtrier, une personne qui est en train de tuer toute une nation, et ce sang ukrainien est juste là, nous pensons que l'accueillir et lui serrer la main est ignorer l'énorme torture, les assassinats et la guerre en Ukraine qui a été lancée et soutenue par Poutine», a déclaré devant la presse Inna Shevchenko, leader de ce mouvement féministe.

Vladimir Poutine doit rencontrer vendredi matin le président ukrainien Petro Porochenko à Milan pour évoquer la situation en Ukraine et les conditions d'une paix dans l'est du pays, où des séparatistes prorusses, qu’Américains et Européens accusent le président russe de soutenir, combattent les forces ukrainiennes.

Mercredi, le président ukrainien pro-occidental avait qualifié cette rencontre d'«extrêmement importante». Celle-ci doit être consacrée à «la garantie du processus de paix, le développement du processus politique, la désescalade dans l'est du pays».

Porochenko s'entretient avec Obama

Le président ukrainien Petro Porochenko s'est entretenu mercredi soir par téléphone avec Barack Obama pour parler du processus de paix dans l'est de l'Ukraine. Les deux hommes «ont exprimé leur conviction forte que les accords de Minsk (...) doivent être strictement respectés et appliqués des deux côtés», a indiqué la présidence ukrainienne dans un communiqué diffusé jeudi matin.

«Le président Porochenko a remercié les Etats-Unis pour la solidarité transatlantique dans la recherche de la paix. Les interlocuteurs ont évoqué les questions de l'énergie et souligné l'importance de résoudre le problème gazier», a ajouté la même source, alors que la Russie ne livre plus de gaz à l'Ukraine depuis juin.

Les combats se poursuivent

Les accords de Minsk du 5 septembre comprennent l'instauration d'un cessez-le-feu qui a permis un apaisement des combats entre forces ukrainiennes et séparatistes prorusses. Ces affrontements ont fait plus de 3600 morts en six mois, selon l'0NU.

Mais les combats se poursuivent dans certains points chauds, dont l'aéroport de Donetsk, provoquant la mort de nombreux civils. Les deux parties se rejettent la responsabilité des violations du cessez-le-feu.

Attitude «hostile»

Dans un entretien publié jeudi par le journal serbe «Politika», Vladimir Poutine a eu des propos très durs pour Barack Obama, qui a selon lui une attitude «hostile» envers la Russie.

Les Etats-Unis ont été en première ligne dans l'application de sanctions économiques par les pays occidentaux contre la Russie. Ce pays est accusé de soutenir matériellement et militairement les rebelles prorusses, ce que Moscou dément.

(ats/afp)