Valais

13 février 2011 15:08; Act: 13.02.2011 15:12 Print

Vaste fusion communale refusée

La fusion de six communes autour de Viège (VS) pour créer une nouvelle entité de plus de 11'000 habitants a échoué.

Sur ce sujet
Une faute?

Trois communes ont refusé l'objet à des majorité de 54 à 70%. Il fallait un oui de toutes les communes pour permettre la fusion.

Les exécutifs municipaux des six communes se rencontreront prochainement pour évoquer l'avenir. Pour le moment aucune décision n'a été prise, a expliqué à l'ATS Thomas Anthamatten, secrétaire communal de Viège.

Avant le scrutin, la résistance s'annonçait déjà forte à Visperterminen (VS). L'électorat de la commune a rejeté la fusion par plus de 70% des voix. Ausserberg et Baltschieder ont également refusé la fusion.

Importante mobilisation

La mobilisation a été importante dans les cinq plus petites communes autour de Viège où le taux de participation va de 80 à 92%. A Viège, où l'électorat a accepté la fusion du bout des lèvres avec une majorité de 52%, la participation a atteint 63%.

Entre 2000 et 2011 le Valais est passé de 163 à 141 communes. Les fusions ont concerné des sites plutôt homogène aux intérêts convergents. Mais la fusion des six communes de la région de Viège avait pour ambition de réunir des partenaires aux visages différents.

L'alliance concernait des communes industrielles et touristiques, de plaine, du coteau et de montagne réparties sur trois districts. Même si les six communes collaborent déjà dans différents domaines, les réflexes identitaires ont joué un rôle dans les urnes.

(ats)