Votation sur les minarets

27 octobre 2009 13:49; Act: 27.10.2009 13:55 Print

«Pas de nouvelle guerre de religion»

La coordination romande contre l'initiative visant à interdire les minarets a présenté mardi sa propre affiche en vue de la votation du 29 novembre.

Une faute?

Devant la cathédrale de Fribourg, plusieurs élus de gauche et du PDC ont dit «non à une nouvelle guerre de religion en Suisse».

Les opposants à l'initiative, qui vont de la gauche au PLR en passant par les églises, les milieux économiques et associatifs, ont décidé de ne pas mener campagne ensemble au niveau national. D'où un matériel et des arguments choisis spécialement pour les Romands.

Sous le slogan «pas de nouvelle guerre de religion», l'affiche placardée en Suisse romande montre une carte de la Suisse qui reprend un tableau illustrant la guerre du Sonderbund. «Nous ne voulons pas qu'à cause de cette initiative des communautés religieuses se déchirent à nouveau en Suisse», a martelé la conseillère nationale Ada Marra (PS/VD).

Aujourd'hui, «nous reprochons aux musulmans exactement ce que nous reprochions aux catholiques à l'époque: à savoir faire trop d'enfants et être à la solde de puissances étrangères», a noté le conseiller national Christian van Singer (Verts/VD). Outre à la paix religieuse, l'initiative nuit aux relations extérieures et économiques de la Suisse, selon les opposants.

Si la campagne diverge d'une région à l'autre, c'est notamment pour tenir compte des sensibilités différentes, a expliqué à l'ATS Antonio Hodgers (Verts/GE). Les Romands sont plus attachés aux droits fondamentaux et aux idées de tolérance. C'est pourquoi le message des opposants se focalise davantage sur ce thème en Suisse romande.

Affiche UDC propre au Valais

Du côté des initiants aussi, le matériel et le message peuvent varier d'un canton à l'autre. Preuve en est l'initiative de l'UDC du Valais romand de placarder sa propre affiche dans le canton. Montrant une femme dont le voile a des barreaux de prison, les démocrates du centre valaisans veulent mettre en avant la place des femmes dans l'islam.

(ats)