Interdiction des minarets

30 novembre 2009 06:43; Act: 30.11.2009 16:27 Print

Les Suisses s'inquiètent des réactions des pays musulmans

La Suisse s'inquiétait lundi des conséquences pour ses relations commerciales et diplomatiques avec le monde musulman, au lendemain du vote surprise massif de 57,5% de ses citoyens pour interdire les minarets, dans un pays qui compte 400.000 musulmans.

Voir le diaporama en grand »
Le ministre français des Affaires étrangères Bernard Kouchner s'est dit «un peu scandalisé» par le «oui» des Suisses, estimant qu'il s'agit d'une «expression d'intolérance». Hafid Ouardiri, ex-porte-parole de la mosquée du Petit-Saconnex et figure importante de la communauté musulmane en Suisse, est atterré par le résultat. «J'ai mal à ma Suisse», a-t-il déclaré. «On faisait confiance à la lucidité du peuple suisse, c'est une énorme déception», a déclaré Youssef Ibram, imam du centre culturel islamique du Petit-Saconnex (GE). Selon Farhad Afshar, président de la Coordination des organisations islamiques en Suisse (COIS), le oui à l'initiative anti-minarets est indigne de la Suisse. Selon Yvan Perrin, vice- président de l'UDC, son parti «assume sans difficulté le résultat». «La Suisse a dit non aux sociétés parallèles». Le président de l'UDC, Toni Brunner, s’est réjoui de la victoire de son parti. La conseillère d'Etat vaudoise Jacqueline de Quattro s'est déclarée préoccupée. Ce résultat cause préjudice à l'image de notre pays, a-t-elle relevé. Pour Ueli Leuenberger, président des Verts, un recours auprès de la cour des droits de l'homme est envisageable. Le Genevois s’est dit consterné par la décision du peuple suisse. Pour le libéral-radical Hugues Hiltpold, les milieux économiques ne se sont pas assez investis. «Lorsque nous avons créé notre comité, nous avons demandé une aide financière qui nous a été refusée», a expliqué le Genevois. En France, Marine Le Pen, vice-présidente du Front National, a salué la «très franche majorité» obtenue par l'initiative, malgré l'opposition des «élites».

Sur ce sujet
Une faute?

«Je crains effectivement (...) que ce résultat ne soit pas sans conséquences pour nos exportations et la branche du tourisme. Ces dernières années, par exemple, le nombre de nuitées des visiteurs du pays du Golfe a augmenté de 15% par an», a déclaré la ministre de la Justice et de la Police suisse, Eveline Widmer-Schlumpf, au journal Le Temps.

Un constat que partage le politologue Pascal Sciariani de l'Université de Genève: «Il n'y aura pas forcément d'appel explicite des gouvernements de ces pays à boycotter la Suisse, mais il peut y avoir des réactions individuelles ou de l'élite appelant les musulmans à réduire leur fortune gérée en Suisse, à réduire leurs voyages touristiques, notamment à Genève, ou à compliquer les relations commerciales avec la Suisse».

Plus que du monde islamique, les critiques les plus virulentes du vote suisse sont jusqu'ici venues d'Europe.

Le ministre français des Affaires étrangères Bernard Kouchner s'est dit «scandalisé» par «une expression d'intolérance», tandis que l'UE et le Conseil de l'Europe ont affiché leurs craintes d'une stigmatisation de l'islam.

En Indonésie, le plus grand pays musulman au monde, la principale organisation musulmane a dénoncé lundi un signe de «haine» et d«'intolérance» mais appelé à «ne pas réagir avec excès». Dès dimanche, le grand Mufti d'Egypte, Ali Gomaa, avait fustigé «une insulte» aux musulmans du monde entier, mais encouragé les musulmans vivant en Suisse à «dialoguer» avec les autorités.

Genève, important centre financier en matière de gestion de fortune et haut-lieu du luxe international prisé par les riches touristes arabes, craint particulièrement les résultats d'un vote lancé par l'Union démocratique du centre (UDC, droite populiste), le principal parti au parlement fédéral.

Chaque année, les visites à Genève des ressortissants des pays du Golfe génèrent environ 250 millions de francs suisses (164 millions d'euros), soit un dixième des revenus touristiques de la ville.

Inquiète, l'organisation Economie Suisse a appelé à «circonscrire les dégâts potentiels (du vote, ndlr) à l'intérieur» des frontières suisses. L'impact du vote des Suisses reste pour l'instant difficile à chiffrer.

«Le nombre de nuitées des touristes du Golfe a augmenté de 22% en septembre sur un an», relève Joëlle Snella de Genève Tourisme. Pourtant l'agression présumée cet été d'un Saoudien et la diffusion en boucle par Al-Arabiya d'un reportage sur l'insécurité dans cette ville, pourtant réputée tranquille, avait mis Genève en émoi.

Même si «les suites immédiates de la votation sont limitées», comme le relève le journal zurichois Neue Zürcher Zeitung (NZZ), «le regard du monde musulman sur la Suisse ne sera plus jamais le même», avertit le directeur du Centre d'études et de recherche sur le monde arabe et méditerranéen à Genève, Hasni Abidi.

«Surprise et déçue», la ministre des Affaires étrangères suisse Micheline Calmy-Rey a annoncé que ses services avaient rédigé un «argumentaire» en forme de contre-feu à l'usage de ses représentants à l'étranger.

Mais les craintes ne se situent pas seulement à l'étranger. L'un des principaux représentants de l'UDC, le parti qui a lancé l'initiative, Oskar Freysinger, a indiqué qu'il comptait demander la protection de la police.

La Suisse compte environ 400.000 musulmans sur une population de 7,5 millions d'habitants, faisant de l'islam la deuxième religion du pays après le christianisme, selon les chiffres du gouvernement.

(afp)

Les commentaires les plus populaires

  • matamoski le 29.11.2009 15:18 Report dénoncer ce commentaire

    pour une initiative....

    Anti-églises!!!! On signe où?

  • @ngel le 30.11.2009 11:56 Report dénoncer ce commentaire

    Honte à la suisse

    Les incultes et les ignorants ont prouvé qu'ils étaient en majorité dans notre pays. J'espère que les musulmans suisses réagiront face à cet insulte envers notre religion. Vous aimez l'argent des arabes mais pas leur religion, j'espère qu'ils l'a retiront de nos banques.

  • Kév le 29.11.2009 20:40 Report dénoncer ce commentaire

    Magnifique !!!

    Les suisses ne se sont pas laissés faire par la machine gauchiste, je suis extrêmement fière des suisses !!!

Les derniers commentaires

  • Pierre Collinet le 07.12.2009 20:16 Report dénoncer ce commentaire

    Limites de la démocratie: manipulation?

    C'est en effet la peur qui a fait voter ces gens contre les minarets. Quand on fait prendre des décisions aux gens sous l'emprise de la peur, on est sûr d'avoir des suiveurs. Vous me suivez? Et encore une fois, on voit clairement les limites du système démocratique: écrasement de la minorité, pourtant énorme. Et cela sans état d'âme.

  • Paul ice le 05.12.2009 18:32 Report dénoncer ce commentaire

    C'est normal

    N'oublions pas que nous votons quasiment toujours en faveur du camp qui a dépensé le plus d'argent dans sa campagne publicitaire,(caisse unique, exportation d'armes etc...) ce qui explique aussi le résultat de la votation sur les minarets. Dommage que Mr. frysinger ait oublié de nous parler des 14 milliards d'exportation en 2008 vers les pays Musulmans, cela aurait eu à coups sûr un certain impact

  • mahmud abbas le 05.12.2009 16:48 Report dénoncer ce commentaire

    pas de violence

    Les musulman ne sont pas aussi barbares comme vous dite c juste que vous avez peur c tout

    • Mahmud abbas le 05.12.2009 17:23 Report dénoncer ce commentaire

      no panik

      Il faut pas avoir peur des musulmans il vont rien faire mais seulement prier n'ayez pas peur de la religion islamique muslim et fière

  • Leiro le 05.12.2009 10:43 Report dénoncer ce commentaire

    repondre à Ferret Priscilla

    Peu? au Kosovo, je ne sais pas combien il y a d'églises, en tout cas plus que de mosquées que la France et Suisse réunis (en plus elles ont toutes leur clocher)

    • mahmud abbas le 05.12.2009 16:51 Report dénoncer ce commentaire

      sisii

      franchement ta raison ya pas beaucoup de mosquée par rapport au églisse

  • priscilla le 04.12.2009 16:01 Report dénoncer ce commentaire

    Les Mulsumans des barbares...

    Mohamed ou le Coran parle t il de methodes barbares ? Alors expliquer moi pourquoi les femmes sont maltraitee? Pourquoi utiliser la violence pour faire votre justice on est plus au moyenne age il serait temps pour vous d evoluer!!! Vos prieres et habitudes religieuse peuvent rester la meme mais changer le reste car une femme enceinte lapidee = 2 vies innocentes tuees!!!

    • Leiro le 05.12.2009 10:40 Report dénoncer ce commentaire

      1/10000000///Imaginer

      vous vous fiez à 1 personne sur 100'000'000, parce que une personne de religion islamique fait un crime, tous les musulmans doivent payer?//Imaginer que je devienne chrétien, que je tue un "prince" d'un pays musulman et que par ma faute on interdirait TOUTE construction d'église.... Qu'on fait les autres chrétiens pour ne plus avoir ou prier. Ne juger pas une religion sur 1,mais sur toutes les personnes