Libye

04 mars 2011 09:49; Act: 04.03.2011 17:43 Print

Coca-Cola sème la zizanie chez les Kadhafi

L'installation du géant des boissons gazeuses Coca-Cola en Libye en 2005 a provoqué une bataille au sein de la famille du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi.

Sur ce sujet
Une faute?

Une dispute est née entre deux des fils de Kadhafi, Mutassim et Mohammed, qui ont tous deux voulu contrôler l'usine de mise en bouteilles située à Tripoli, la capitale, a rapporté jeudi le «New York Times» citant un télégramme diplomatique révélé par Wikileaks.

L'investissement faisait partie d'un programme d'ouverture de la Libye aux investissements étrangers, consécutif à la décision prise en 2003 par le leader libyen d'abandonner le programme de développement de l'arme nucléaire.

Mais loin d'aider la société à s'implanter, les deux frères ont commencé à se disputer son contrôle.

Deux semaines après l'ouverture de l'usine, une milice armée répondant aux ordres de Mutassim prit d'assaut le bâtiment, rapporte le télégramme cité par le NYT. La production avait dû être arrêtée.

Encore pire que le film «Le Parrain»

Ensuite, des hommes fidèles à Mutassim enlevèrent un des cousins de Mohammed et le mirent dans le coffre arrière d'une voiture. La lutte cessa quand la fille de Kadhafi, Aicha, intervint dans le litige et régla l'affaire.

Un diplomate de l'ambassade américaine en Libye, commentant les faits, les compare dans le télégramme à une lutte entre mafieux. «Vous connaissez le film «Le Parrain»? C'est ce que nous vivons ces derniers mois, j'avais entendu des rumeurs mais je ne pensais pas que cela atteignait de tels niveaux», conclut-il.

(afp)