Fruits et légumes

21 mars 2011 16:32; Act: 21.03.2011 18:26 Print

Action «Ce n'est pas la saison des fraises»

Il est préférable de consommer fruits et légumes de saison produits localement, souligne la Plateforme pour une agriculture socialement durable. Elle mène une action dans plusieurs villes.

storybild

En avril, la récoltes des fraises bat son plein à Palos de la Frontera, près d'Huelva. La province d'Espagne est le plus gros producteur d'Europe. (Photo: AFP)

Une faute?

Si le printemps a officiellement débuté lundi, ce n'est de loin pas le cas de la saison de fraises, souligne la Plateforme pour une agriculture socialement durable. Elle le rappellera mardi et mercredi aux consommateurs par le biais d'actions dans plusieurs villes suisses.

Les fraises, mais aussi les melons, les asperges, les concombres ou encore le raisin font leur apparition sur les étals des grandes surfaces dès le retour des beaux jours. Or ces fruits et légumes proviennent d'Espagne, du Pérou ou encore d'Afrique du Sud et sont très souvent produits dans des conditions sociales et écologiques désastreuses, dénonce la Plateforme dans un communiqué.

Elle cite en exemple le cas de Huelva en Espagne où la culture fraisière s'étend sur 7000 hectares de serres et nécessite l'utilisation d'engrais, de fongicides et autres insecticides. Et à Rosarno en Italie, des travailleurs agricoles d'origine africaine sont payés 1 euro de l'heure (environ 1 fr. 30) pour récolter des oranges et des clémentines 12 à 14 heures par jour.

En menant des actions dans plusieurs rues de Suisse, la Plateforme veut sensibiliser la population à manger des fruits et légumes de saison produits localement. Elle entend également apporter son soutien à cinq initiatives déposées au Parlement fédéral par les cantons de Genève, Fribourg, Vaud, Jura et Neuchâtel.

Ces textes demandent d'interdire l'importation de denrées alimentaires produites dans des conditions sociales et écologiques inadmissibles. Le Conseil des Etats les a rejetés l'an dernier mais devra se prononcer à nouveau après que le National les a acceptés en décembre.

(ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Jean-jacques le 22.03.2011 00:00 Report dénoncer ce commentaire

    Y a plus de saisons

    A force de nous vendre n'importe quoi n'importe quand on ne sait même plus ce qui est de saison ou pas. Il faudrait obliger les magasins à l'afficher quand les produits ne sont pas de saison.

  • Legoûteur le 21.03.2011 17:30 Report dénoncer ce commentaire

    Produits locaux: un sacré effort à faire

    Ah ouais! Acheter des produits locaux...:des tomates insipides ou des abricots farineux par ex. Me suis payé aujourd'hui des fraises gariguettes de France, çà faisait longtemps que je n'en avais pas mangé de si bonnes. Les nôtres: de l'éponge sans goût. Avant de manger localement il faudra produire localement du gustativement bon . Pas pour demain car la production sous serre est encore pire que ce qui est évoqué!!!

  • Morgarten le 22.03.2011 14:12 Report dénoncer ce commentaire

    Mangeons Suisse !

    Jamais compris ces gens qui achètent ces fruits et légumes sans goût alors qu'il suffit d'attendre quelques semaines pour déguster des produits locaux délicieux !. Sans doute la faute des grands distributeurs qui innondent le marché pour du fric. Si ces produits importés n'étaient pas proposés, on n'en achêterait pas. Point barre.

Les derniers commentaires

  • Morgarten le 22.03.2011 14:12 Report dénoncer ce commentaire

    Mangeons Suisse !

    Jamais compris ces gens qui achètent ces fruits et légumes sans goût alors qu'il suffit d'attendre quelques semaines pour déguster des produits locaux délicieux !. Sans doute la faute des grands distributeurs qui innondent le marché pour du fric. Si ces produits importés n'étaient pas proposés, on n'en achêterait pas. Point barre.

  • Pat Pat le 22.03.2011 10:08 Report dénoncer ce commentaire

    Achetez suisse

    Vu la manière dont évolue le monde (récemment le Cassis de Dijon qui permet l'importation de n'importe quel produit européen sans se soucier de la concurrence ainsi faite à nos paysans .. c'est une honte tout simplement) il faut acheter des produits suisses, de saison si possible et boycotter tout ce qui nous vient de l'étranger... au début c'est difficile, mais c'est une habitude à prendre. Ainsi vous sauver notre agriculture et si il n'y a pas de preneur pour les produits étrangers, ben il y en aura de moins en moins d'importer. Soyez un consommateur intelligent

  • Esperanza le 22.03.2011 09:52 Report dénoncer ce commentaire

    Mangeons local, produisons local...

    Et payons le prix fort! Personnellement, je ne suis pas prête à payer 8.-- le kilo de tomates 11.- le kilo de cerises ou 5.-- ma tête de salade. Il est facile d'arborer un tel slogan quand on a les moyens financiers pour y parvenir mais ce n'est pas ou plus le cas pour pas mal d'entre nous. Avec une telle initiative, même si je la comprends, à moyen terme, les fruits et les légumes vont redevenir un luxe! Mangez cinq fruits et légumes par jour qu'y disaient et surtout pour rester en bonne santé, soyez riches!

  • Suzi le 22.03.2011 09:40 Report dénoncer ce commentaire

    Il y a un gros problème de stockage

    dans la grande distribution. Sil n'y avait que les fraises dans ce cas ce ne serait pas grand chose mais, malheureusement, la plupart des fruits ne tiennent pas le choc une fois arrivés à la maison. Que ce soit les pommes vertes qui virent au jaune après quelques jours, les mandarines qui mollissent, les oranges qui pourrissent de l'intérieur en moins de temps qu'il ne faut pour les manger, les citrons qui se ratatinent, les pêches qui farinent après un jour seulement. Le seul fruit que j'achète, encore, en grande surface sont les bananes pour le reste je vais au marché ou chez le primeur.

  • Jean-jacques le 22.03.2011 00:00 Report dénoncer ce commentaire

    Y a plus de saisons

    A force de nous vendre n'importe quoi n'importe quand on ne sait même plus ce qui est de saison ou pas. Il faudrait obliger les magasins à l'afficher quand les produits ne sont pas de saison.