Machines

30 mars 2011 14:59; Act: 30.03.2011 15:05 Print

Bobst retrouve le chemin de la croissance

Le fabricant vaudois de machines pour l'industrie d'emballage a dégagé en 2010 un bénéfice net de 49,3 millions de francs, contre une perte historique de 160 millions un an auparavant.

Une faute?

«L'année 2010 a été marquée par le retour de la croissance et une amélioration notable de notre rentabilité», s'est réjoui mercredi devant la presse le chef des finances Christian Budry. Le groupe vaudois a su tirer son épingle du jeu malgré la pression sur les prix et la volatilité des taux de change.

Les résultats s'avèrent en nette amélioration, même s'ils bénéficient de revenus exceptionnels comme la vente du site de Prilly qui a rapporté 74 millions. Le résultat opérationnel s'établit à 61,3 millions, contre une perte de 175,2 millions en 2009.

Sans ces effets uniques, le résultat net et opérationnel présenteraient respectivement une perte de 1,8 et 4,3 millions. Comme le profit réalisé en 2010 est surtout dû à des revenus uniques, le conseil d'administration proposera à l'assemblée générale du 4 mai de renoncer au paiement d'un dividende.


Effort à poursuivre

Bobst reconnaît que le groupe n'a pas encore totalement récupéré après la crise, surtout sur le marché européen. Comme annoncé en février, le chiffre d'affaires a grimpé de 21,3% à 1,28 milliard.

Sans effets de change, il a même augmenté de près de 300 millions de francs. «C'est un bon signe, cela montre que Bobst est présent dans les marchés», a relevé le directeur général Jean-Pascal Bobst.


Taux de change

Les résultats du groupe ont été pénalisés par les taux de change, notamment par la baisse de l'euro. Bobst réalise 40% de son chiffre d'affaires en euro. Mais le bilan reste solide, avec 35% de fonds propres, a indiqué M. Budry. Le cash flow atteint 63,4 millions.

La réorganisation du groupe a été lancée, mais cette transformation ne se fera pas en quelques mois, a averti Jean-Pascal Bobst. Bobst veut optimiser les synergies technologiques entre ses lignes de produits tout en privilégiant l'innovation.

La cible des 100 millions d'économie sera entièrement atteinte en 2012. Le groupe compte 5121 employés, dont 2271 en Suisse. Il a réduit de 818 le nombre total de ses collaborateurs en deux ans.


Prudence pour 2011


Bobst regarde l'avenir avec prudence. 2011 a débuté avec un portefeuille de commande en hausse de 5 à 10%. Le groupe prévoit des ventes de l'ordre de 1,3 à 1,4 milliard en 2011.

Les résultats pourraient être influencés par la volatilité des devises et par la crise au Japon, où Bobst possède des fournisseurs ainsi qu'une équipe d'une trentaine de personnes. «Globalement, à ce jour, nous ne constatons pas d'impact majeur sur nos fournisseurs», a rassuré M. Bobst.

Mex en travaux

Le site de Mex est en plein travaux. Une halle de démonstration, des bureaux, une nouvelle halle de production de plus de 14'000 m2, un restaurant et une garderie pour 40 enfants sont actuellement en construction. Le regroupement à Mex du personnel et des machines du site de Prilly est agendé pour la deuxième moitié de 2011.

(ats)