Sous-vêtements

25 février 2011 08:28; Act: 25.02.2011 10:59 Print

Calida se porte mieux

Le fabricant de sous-vêtements Calida a retrouvé les chiffres noirs l'an dernier.

Une faute?

Le groupe a bouclé l'exercice sur un bénéfice net de 20,9 millions de francs, après une perte de 39 millions en 2009 en raison de charges exceptionnelles.

Le bénéfice dégagé l'année dernière est le plus élevé depuis l'entrée en bourse de la firme en 1987, relève vendredi Calida qui fête cette année son 70e anniversaire. Les comptes 2009 avaient été tirés dans le rouge par la restructuration de la marque de lingerie de luxe française Aubade, acquise en 2005 pour 96 millions de francs.

Le chiffre d'affaires du groupe, qui emploie quelque 1400 personnes, est pour sa part resté pratiquement inchangé à 213,4 millions de francs, contre 213 millions en 2009. Au niveau opérationnel (EBIT), Calida est parvenu à nettement améliorer sa rentabilité avec un bénéfice en hausse de 17,7% à 24,6 millions de francs.

En tenant compte des fortes fluctuations monétaires qui ont marqué l'exercice, les ventes affichent une hausse de 5,8%. Une progression dont Aubade a constitué le moteur principal, avec un chiffre d'affaires augmenté de 10,6% en monnaies locales, à 63,5 millions de francs.

Les bons résultats de l'exercice écoulé ont par ailleurs permis de renforcer l'assise financière du groupe. Le taux de capital propre est ainsi passé à 71,6%. soit 6,1 points de plus qu'un an auparavant. Les liquidités nettes ont pu être augmentées de 10 millions de francs, et se sont inscrites à 38 millions.

Splitting des actions proposé

Compte tenu de ces résultats, le conseil d'administration proposera à l'assemblée générale des actionnaires du 7 avril prochain un dividende de 16 francs par action, soit le double de celui accordé au titre de 2009. Afin de stimuler le négoce des titres, il veut aussi faire voter un fractionnement des actions dans un rapport de 20 nouveaux titres pour un actuel.

Pour l'exercice en cours Calida se dit «prudemment optimiste», et table sur une «légère croissance» des marchés dans ses principaux pays de distribution, soit la Suisse, l'Allemagne et la France.

La Bourse, plutôt frileuse depuis quelques jours, a accueilli positivement les chiffres publiés par Calida. Vendredi vers 10h45, l'action nominative s'affichait à 586,50 francs, en hausse de 1,1% sur son cours de clôture de la veille, dans un marché SPI en progression de 0,45%.

(ap)