Chimie

24 mars 2011 15:50; Act: 24.03.2011 15:53 Print

Clariant, accusé de violation de brevet

Le fabricant d'emballages CSP Technologies a porté plainte contre l'entreprise allemande Süd-Chemie, en passe d'être rachetée par le groupe chimique bâlois Clariant.

Une faute?

La firme américaine réclame plus de 100 millions d'euros (128 millions de francs) pour violation de brevet.

Selon un communiqué paru jeudi, CSP reproche à Süd-Chemie d'avoir intentionnellement violé le droit des brevets. L'objet du contentieux porte sur une technologie visant à absorber l'humidité dans les emballages.

CSP avait poursuivi Süd-Chemie une première fois en 2003 pour une affaire semblable, précise le groupe. A l'époque, le tribunal lui avait donné raison «sur l'essentiel». Clariant n'a pas souhaité commenter ni la plainte ni la question d'un éventuel contretemps dans le processus de rachat de Süd-Chemie.

Clariant a annoncé en février la reprise de son concurrent allemand Süd-Chemie pour environ 2,5 milliards de francs, repassant à l'offensive après des années de restructurations. La transaction doit encore être approuvée par les autorités de surveillance compétentes.

Le groupe rhénan souhaite finaliser l'acquisition avant la fin du premier semestre 2011. Pour cela, les actionnaires doivent approuver une augmentation du capital-actions allant jusqu'à 85 millions de titres lors de la prochaine assemblée générale, qui se tiendra jeudi prochain.

L'opération a suscité de la résistance ces derniers jours. La Fondation Ethos recommande de rejeter l'augmentation de capital. Elle reproche notamment à Clariant de ne pas avoir demandé d'expertise indépendante, malgré le prix élevé du rachat de Süd- Chemie.

(ats)