Horlogerie

01 mars 2011 11:08; Act: 01.03.2011 11:38 Print

Croissance et nouveaux jobs chez Swatch

Cette année, Swatch Group table sur un chiffre d'affaires dépassant les 7 milliards de francs et prévoit d'étoffer ses effectifs en Suisse d'environ 10%.

storybild

«L'incroyable dynamisme se poursuit», résume Nick Hayek. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Swatch Group connaît toujours une vive croissance. Normalement faible, janvier 2011 a constitué le quatrième meilleur mois de l'histoire du groupe horloger. Il s'agit même du meilleur mois de janvier de tous les temps.

«L'incroyable dynamisme se poursuit», résume Nick Hayek, patron de Swatch Group, dans une interview parue mardi dans «Le Temps». L'objectif, maintes fois répété, de franchir à terme le cap des 10 milliards de francs de ventes reste donc d'actualité.

Des centaines d'emplois créés

La croissance profite à l'emploi. Après avoir déjà accru ses effectifs de 1600 personnes en 2010, Swatch Group prévoit d'engager entre 1000 et 1500 collaborateurs supplémentaires en Suisse cette année, ce qui représente ni plus ni moins qu'une augmentation d'un dixième.

La demande apparaît particulièrement forte dans la fabrication d'aiguilles, note le patron de Swatch Group. Universo, à La Chaux-de- Fonds, a ainsi engagé et formé 180 personnes en 2010. Cet accroissement est néanmoins insuffisant, dans la mesure où le groupe prévoit de construire un nouveau bâtiment dans la métropole horlogère.

Franc fort

D'autres investissements sont annoncés à Boncourt (JU), Granges (SO), Sion et au Tessin. Evoquant les marques, Nick Hayek révèle qu'Omega devrait «assez rapidement» s'approcher des 3 milliards de francs de chiffre d'affaires. Derrière, Breguet, Longines, Tissot et Swatch sont tout proches du milliard.

Au chapitre des préoccupations, Nick Hayek mentionne évidemment la force du franc qui «nous prive de bénéfices dont nous avons besoin pour investir». Concernant l'Afrique du Nord, il ne se montre pas inquiet tout en déplorant le fait que plusieurs partenaires en Egypte aient été vandalisés.

L'an dernier, Swatch Group a réalisé un chiffre d'affaires en hausse de 18,8% à 6,44 milliards de francs. Le bénéfice net a lui bondi de 41,5% pour s'inscrire à 1,08 milliard.

(ats)