Groupe Carlsberg

21 février 2011 12:24; Act: 21.02.2011 12:30 Print

Feldschlösschen a écoulé moins de bières en 2010

Feldschlösschen n'a pas échappé l'an dernier à la tendance négative pour les bières suisses.

Une faute?

Le brasseur argovien a accusé un volume global en recul de 0,3% en 2010, alors que le marché helvétique de la bière a connu une croissance de 1%.

La filiale du groupe danois Carlsberg fait toutefois légèrement mieux que la production intérieure globale, qui a diminué de 0,5%, a indiqué Feldschlösschen lundi dans un communiqué. La progression du marché suisse est due uniquement aux importations, qui ne cessent de grappiller du terrain ( 6,7%).

L'ensemble du marché suisse de la bière a profité au 1er semestre d'une météo favorable et de la Coupe du monde de football. Le mauvais temps et les interdictions de fumer nouvellement introduites ont en revanche pesé sur la marche des affaires durant la seconde partie de l'année, explique Feldschlösschen.

Le groupe a enregistré un volume global de boissons (eaux minérales comprises) en baisse de 0,7%. Le chiffre d'affaires a fléchi pour sa part de 2,3%, a rapporté Feldschlösschen, qui ne donne pas de chiffres détaillés.

La branche est confrontée à de nombreux défis. Elle doit faire face au transfert de la restauration vers le commerce de détail, à la progression constante des bières d'importation à bas prix ainsi qu'à la révision prévue de la loi sur l'alcool, résume le patron de Feldschlösschen Thomas Metzger.


Soutien pour la marque Cardinal

«Durant l'année en cours, la marque Cardinal sera l'une des priorités dans le cadre de nos activités», a assuré Thomas Metzger, cité dans le communiqué. Le groupe avait annoncé en août la fermeture de la brasserie fribourgeoise. La production de la bière sera transférée en juin à Rheinfelden.

Thomas Metzger a donné des précisions sur le sort des employés de Cardinal dans un entretien diffusé lundi dans «L'Agefi». «Sur les 57 collaborateurs qui restaient après les mises en retraite anticipées, près de 20% ont trouvé un emploi hors du groupe, 65% environ ont décidé de continuer avec nous. Nous sommes en discussions aves les quelque 15% restant».


Bond du bénéfice pour Carlsberg

De son côté, la maison mère Carlsberg, numéro quatre mondial du secteur, a affiché des résultats 2010 en hausse sur toute la ligne, a-t-elle annoncé lundi. Le bénéfice net a bondi de 48,5% à 5,35 milliards de couronnes (927 millions de francs).

Le groupe a réalisé cette performance en dépit d'une stagnation de son chiffre d'affaires ( 1% à 60,1 milliards de couronnes). Les chiffres sont toutefois inférieurs aux attentes des analystes.

Carlsberg affirme avoir augmenté ses parts de marché dans la plupart de ses activités, notamment en Europe du Nord et de l'Ouest. L'entreprise prévoit une faible amélioration sur les marchés en 2011, particulièrement en Europe de l'Est, où elle s'attend à «un retour à la croissance du marché russe».

(ats)