Clinique privées

28 février 2011 08:51; Act: 28.02.2011 11:21 Print

GSMN augmente son chiffre d'affaires

Le chiffre d'affaires du groupe vaudois de cliniques Genolier Swiss Medical Network (GSMN) a augmenté.

storybild

Les cliniques GSMN ont vu leur chiffre d'affaires augmenter. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Le groupe vaudois de cliniques Genolier Swiss Medical Network (GSMN), actuellement objet d'une OPA de ses principaux actionnaires, a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 192,1 millions de francs, en hausse de 38% comparé à 2009.

Cette hausse est presque uniquement due à l'intégration dans le groupe de la clinique zurichoise Bethanien, a indiqué GSMN lundi. La nouvelle venue a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 52 millions de francs, comparable au niveau de 2009.

Les cinq autres établissements du groupe ont réalisé ensemble un chiffre d'affaires pratiquement stable par rapport à 2009. Dans le détail, la clinique Genolier (VD) a vu ses ventes baisser de 2% à 72,7 millions de francs. Elle a souffert de la lutte de contrôle dont le groupe fait l'objet depuis l'été, selon le communiqué.

La Clinique privée de réadaptation de Valmont (VD) a affiché une baisse à 10,6 millions, causée par l'abandon de la réadaptation cardiaque. La Clinique Générale de Fribourg a vu ses résultats reculer de 500'000 francs à 27 millions. La Clinique de Montchoisi à Lausanne est la seule à avoir enregistré une hausse, de 12% à 19 millions. Les résultats complets seront publiés à fin avril.

OPA en attente

La lutte pour le contrôle de GSMN a connu de nombreux rebondissements ces derniers mois. Dernier en date: en février, la société MRSI Medical Research, Services & Investments a lancé une offre publique d'achat (OPA).

MRSI a été créée pour l'occasion par Antoine Huber, administrateur délégué de GSMN, et l'investisseur français Michel Reybier. Ensemble, ils contrôlaient au début février déjà 52,95% du capital, et disposaient d'options d'achat représentant 4,84%.

Des oppositions ont été formulées contre cette OPA, par l'administrateur démissionnaire de GSMN Michael Schroeder, ainsi que par l'actionnaire Alain Fabarez, ancien patron du journal économique et financier «L'Agefi» et ex-administrateur du groupe. L'offre de MRSI est de 19 francs par action.

GSMN emploie près de 550 médecins et un millier collaborateurs en Suisse.

(ats)