Tourisme

22 mars 2011 07:58; Act: 22.03.2011 10:57 Print

Kuoni voit ses résultats progresser

Le voyagiste Kuoni a enregistré un bénéfice net en hausse l'an dernier.

Une faute?

Le voyagiste Kuoni a enregistré un bénéfice net en forte hausse l'an dernier. Il a atteint 23,2 millions de francs, contre 1,6 million en 2009. Le chiffre d'affaires a pour sa part progressé de 2,3% à 3,98 milliards de francs.

Le chiffre d'affaires reste cependant encore bien loin du niveau record de 2008, exercice durant lequel il avait atteint 4,85 milliards de francs.

Sur le plan opérationnel, le groupe zurichois a inscrit un résultat avant intérêts et impôts (EBIT) en augmentation de 8% à 873,2 millions de francs, a-t-il indiqué dans un communiqué publié mardi avant sa conférence de presse de bilan.

Expansion sur trois continents

Kuoni est parvenu à ces résultats positifs grâce à la reprise de la conjoncture mondiale et à une baisse de ses charges de 13 millions de francs. Des mesures temporaires comme du chômage partiel, mais aussi la réorganisation du groupe, ont permis de réaliser ces économies. Le nombre de poste à plein temps a été réduit de 3,3% à 8772.

A noter que l'augmentation a pu être réalisée malgré les conséquences négatives de l'éruption volcanique en Islande, qui avait bloqué le trafic aérien pendant plusieurs jours au printemps 2010. Kuoni avait perdu 14,5 millions de francs suite à cet événement.

L'année 2010 a par ailleurs été marquée par de nombreuses acquisitions. Le groupe a racheté en tout six petites entreprises pour un montant total de 19,1 millions de francs. L'expansion s'est faite aux Etats-Unis, au Danemark et dans les Emirats arabes unis.

2011: début mouvementé

Pour l'exercice en cours, la situation politique en Tunisie et en Egypte, importantes destinations vers lesquelles les voyages ont dû être momentanément stoppés, a affecté le groupe. Les annulations n'ont pu être compensées que partiellement, provoquant une baisse des taux de réservation.

De plus, le force du franc face à l'euro pèse aussi nettement, a indiqué le patron du groupe Peter Rothwell, cité dans le communiqué. A la mi-mars, le taux de réservation se trouvait ainsi en repli de 7% par rapport à la même date de l'an dernier. Exprimé en monnaies locales, il se trouvait en revanche au même niveau qu'une année plus tôt.

Quant au reste de l'année, Kuoni estime l'évolution difficile à évaluer. Le léger ralentissement de la croissance économique dans les principaux marchés, les incertitudes politiques dans le monde arabe et les conséquences de la catastrophe japonaise sont autant de facteurs dont l'impact demeure encore peu clair.

(ats)