Marchés financiers

07 mars 2011 15:38; Act: 07.03.2011 16:11 Print

La FINMA passe de quatre à six divisions

L'autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA) comptera non plus quatre, mais six divisions.

Une faute?

L'introduction des deux nouvelles entités, Enforcement et Operations, doit lui permettre de faire face solidement aux défis de l'avenir.

La nouvelle organisation prend effet le 15 mars prochain, a indiqué la FINMA lundi. Le chef de la division Marchés, Franz Stirnimann, part en retraite fin 2011. Il aura non pas un seul mais deux successeurs car l'activité Enforcement devient autonome.

Déjà responsable de cette activité, David Wyss prend la direction de la division Enforcement (application contraignante des lois sur les marchés financiers au nom de la FINMA). Yann Wermeille, chef du segment des placements collectifs de capitaux, prend en charge la division des Marchés.

L'autre nouvelle division, Operations, sera menée par un chef opérationnel (chief operating officer/COO) qui n'est pas encore connu. Elle sera axée sur la gestion stratégique des ressources humaines, notamment le recrutement de personnel hautement qualifié, ou encore l'optimisation des processus et de l'informatique.


Réduction puis accroissement

Les autres divisions sont Banques, Assurances et Services stratégiques. Les six chefs constitueront la direction avec Patrick Raaflaub, directeur de la FINMA.

La FINMA avait fait l'inverse il y a moins de deux ans: après huit mois d'activité, elle annonçait qu'elle ne compterait plus que quatre divisions au lieu de sept. Elle invoquait un désir de simplification et une plus grande interdisciplinarité.

(ats)