A la pointe en Europe

01 février 2011 15:34; Act: 01.02.2011 17:22 Print

La Suisse, terre d'innovation

La Suisse s'est montrée encore plus innovante que les pays européens à la pointe de l'innovation.

Une faute?

Selon les données de 2007 à 2009 du Tableau de bord européen de l'innovation 2010 publié mardi à Bruxelles, la performance helvétique en matière d'innovation affiche une croissance supérieure de 4% à la moyenne.

Ces résultats témoignent d'un système d'innovation équilibré doté d'une position solide face à la concurrence mondiale, commente l'Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie (OFFT). Les autres pays du groupe de tête - Danemark, Allemagne, Finlande, Suède et Royaume-Uni - ne présentent pour leur part qu'une croissance de 2% à 3% en dessus de la moyenne.

Le nombre de brevets et autres marques ou designs protégés déposés à l'échelle internationale constitue toujours un des points forts de la Suisse. Il illustre la capacité à générer de nouveaux savoirs, note l'OFFT. La Suisse se distingue aussi et surtout par un taux d'emploi élevé dans des activités à haute intensité cognitive.

PME

Autre atout helvétique, la proportion supérieure à la moyenne des petites et moyennes entreprises (PME) innovatrices sur le plan des produits et des procédés, ainsi que la forte proportion des exportations de produits de haute technologie. La Suisse pèche en revanche s'agissant de la coopération entre les PME et les institutions de recherche.

Une marge d'amélioration existe aussi pour la Suisse en matière de capital-risque. La croissance de ce dernier diminue au point que le capital-risque ne représente, en Suisse, que 0,16% du PIB alors qu'il atteint 0,23% en Suède et 0,26% au Royaume-Uni.

Agile

Dans ses commentaires, l'OFFT ajoute que les résultats pour la Suisse du Tableau de bord de l'Union de l'innovation 2010 sont, dans l'ensemble, tout à fait satisfaisants. Ils mettent clairement en évidence les atouts d'une économie agile, se démarquant dans la compétition européenne et pouvant compter sur le savoir hautement performant des hautes écoles et de la recherche suisses.

Le Tableau de bord de l'Union a été créé en 2001 à l'initiative de la Commission européenne. Cet instrument est basé sur 25 indicateurs et permet une évaluation comparable de la performance d'innovation des 27 pays membres de l'UE ainsi que de pays tiers en Europe, tels que la Suisse.

(ats)