Automobile

06 décembre 2008 09:09; Act: 06.12.2008 09:20 Print

Les constructeurs automobiles US réclament désormais 55 milliards

Les trois grands constructeurs automobiles américains réclament désormais une aide publique d'un montant de 55 milliards de dollars minimum.

Sur ce sujet
Une faute?

Le Congrès devrait voter la semaine prochaine sur un tel plan de sauvetage.

General Motors, Chrysler et Ford ont demandé un 34 milliards de dollars en prêts publics et lignes de crédit lors de leurs auditions devant les commissions du Congrès jeudi et vendredi. Ils demandent en outre que soient débloqués des fonds - 17 milliards au total - dans le cadre du plan de 25 milliards de dollars déjà voté et destiné à aider les constructeurs à produire des moteurs plus écologiques.

La Chambre des représentants devrait voter la semaine prochaine sur des mesures de sauvetage du secteur automobile, a annoncé vendredi soir la présidente de la Chambre, la démocrate Nancy Pelosi.

Selon elle, le financement ne viendra pas forcément du plan Paulson de sauvetage des banques. "Le Congrès doit travailler sur une base bipartite pour fournir une aide limitée, de court terme", le temps que les entreprises se réorganisent, a-t-elle dit.

Le Congrès, a-t-elle poursuivi, devra être attentif à la protection de l'argent du contribuable et faire en sorte que les ressources "soient affectées de façon à assurer la viabilité et la compétitivité à long terme de l'industrie automobile américaine".

Les organismes de crédit des trois constructeurs (GMAC, Ford Motor Credit et Chrysler Financial) ont par ailleurs demandé l'obtention du statut bancaire dans le but d'avoir accès aux prêts octroyés par la Réserve fédérale. Enfin, Chrysler Financial et GMAC ont dit vouloir une partie du plan de 700 milliards de dollars de sauvetage des banques (Tarp).

Chrysler Financial demande 3,6 milliards de dollars au Tarp. GMAC n'a pas dit quel montant il souhaitait.

(ats)