Commerce

08 février 2011 10:49; Act: 08.02.2011 11:11 Print

Les fromages suisses se vendent bien

Alors que les producteurs de lait se plaignent de la crise, les exportations de fromages suisses ont progressé de 2,5% en 2010.

storybild

Les fromages suisses s'exportent bien, notamment aux Etats-Unis. (Photo: Keystone)

Une faute?

Les ventes de fromages suisses ont stagné dans la plupart des pays européens, mais ont augmenté dans le monde. Les Suisses ont quant à eux acheté nettement plus de fromages étrangers.

Au total, 63'608 tonnes de fromages suisses ont été écoulés dans le monde, soit 1560 tonnes de plus qu'en 2009. Les chiffres dépassent les attentes, a affirmé mardi l'organisme «Switzerland Cheese Marketing» dans un communiqué. Le franc fort a confronté les exportations à un «sérieux problème», en particulier face à l'euro.

Avec 51'604 tonnes, le niveau global des ventes sur les principaux marchés européens a été maintenu. Une hausse a même été constatée en Allemagne et dans les pays du Benelux. En revanche, les exportations ont reculé en Italie, Espagne, Grande-Bretagne et en France.

Gruyère et raclette ont la cote

Pendant ce temps, les exportations hors Europe ont connu un bond de 14,3% ( 1499 tonnes). Deux tiers de cette progression sont à mettre sur le compte des Etats-Unis.

Le Gruyère AOC, l'Appenzeller et le Raclette ont particulièrement la cote à l'étranger. Malgré un léger recul, l'Emmentaler AOC est parvenu à maintenir sa place de leader des exportations avec 19'226 tonnes.

Les producteurs suisses ont réussi à prendre pied à l'étranger en occupant des créneaux avec des fromages frais et à pâte molle, qui ne comportent pourtant pas de spécialités traditionnelles. Le bon positionnement de ces catégories est très important pour l'avenir, selon «Switzerland Cheese Marketing».

Italie en tête

Pendant ce temps, les importations de fromages étrangers ont augmenté de 6,3% pour atteindre 46'892 tonnes. Les fromages frais et la mozzarella ont particulièrement le vent en poupe, tout comme le Grana/Parmesan, le Danablu, le Gorgonzola et le Roquefort.

Les importations proviennent principalement d'Italie (17'456 tonnes), de France (13'075 tonnes) et d'Allemagne (10'341 tonnes).

(ats)