Informatique

04 décembre 2008 09:58; Act: 04.12.2008 10:01 Print

Logitech s'attend à une situation très difficile

Logitech s'attend à «traverser une situation économique très difficile et sans précédent», selon son président Guerrino De Luca.

Une faute?

Mais le groupe vaudois, leader mondial des périphériques informatiques, s'estime bien armé pour affronter la crise.

«Les crises d'origine financière sont les plus graves de toutes, elles n'ont rien à voir avec la crise de la bulle Internet par exemple», explique Guerrino De Luca dans une interview parue jeudi dans «Le Temps». Pour mémoire, Logitech a révisé très largement à la baisse ses attentes de résultats 2008/2009 le mois passé.

Président du conseil d'administration depuis janvier dernier, en remplacement du fondateur Daniel Borel, Guerrino De Luca annonce que Logitech n'a pas modifié sa stratégie. «D'abord, il nous faut absolument protéger notre bilan. Nous avons des réserves importantes de cash et aucune dette, cela ne doit pas changer.»

Plus loin, Guerrino De Luca lance un appel à la plus grande prudence. «Nous devons maîtriser ce qui peut l'être alors que jamais l'incertitude n'a été aussi grande». Mercredi, Logitech a fait parler de lui en annonçant avoir produit sa milliardième souris.

(ats)