Transport aérien

09 mars 2011 14:52; Act: 09.03.2011 14:58 Print

Lufthansa renoue avec les bénéfices

Lufthansa a annoncé mercredi un bénéfice net de 1,1 milliard d'euros (1,42 milliard de francs) pour 2010, contre une perte nette de 34 millions un an plus tôt.

Une faute?

En 2009, en raison de ses comptes dans le rouge, le groupe allemand de transport aérien Lufthansa, qui contrôle Swiss, n'avait pas payé de dividende. Mais le groupe a pleinement profité l'an dernier de la reprise du trafic aérien dans le monde et propose le versement d'un dividende de 60 centimes d'euro par titre.

Effet fiscal exceptionnel

Le bénéfice net du dernier exercice a été dopé par un effet fiscal exceptionnel de 400 millions d'euros, a précisé Lufthansa dans un communiqué, et le résultat de 2009 a été également corrigé en hausse en raison de nouvelles règles comptables.

Le bénéfice opérationnel du groupe s'est établi à 876 millions d'euros en 2010, près de sept fois supérieur à celui de 2009 (130 millions d'euros). Le chiffre d'affaires a totalisé 27,3 milliards, en hausse de 22,4% sur un an.

Lufthansa doit publier ses résultats détaillés le 17 mars, à l'instar de Swiss d'ailleurs. L'an dernier le groupe, qui comprend aussi les compagnies Austrian Airlines et BMI, a transporté 90 millions de passagers, soit une hausse de 17% sur un an.

Analystes surpris

L'annonce de «l'effet fiscal extraordinaire» a pris de court les analystes, qui tablaient sur un bénéfice net nettement inférieur, de l'ordre de 600 millions d'euros, et évoquaient la possibilité d'un dividende autour de 0,25 euro par action.

Une porte-parole de Lufthansa, interrogée par l'AFP, a dit n'être pas en mesure d'expliquer cet effet fiscal, renvoyant à la publication des résultats détaillés du groupe la semaine prochaine.

A la Bourse de Francfort vers 14h45 l'action Lufthansa prenait 3,21% à 15,09 euros et restait solidement en tête de l'indice des valeurs vedettes Dax, qui était pour sa part en repli de 0,13% à la même heure.

(ats)