Equipementiers

18 mars 2011 07:23; Act: 18.03.2011 08:29 Print

Nike déçoit malgré une progression

Nike n'a pas réussi à répondre aux attentes, malgré un bénéfice net en hausse de 5%.

Une faute?

Le fabricant américain d'articles de sport Nike a déçu les investisseurs jeudi soir avec des résultats inférieurs aux attentes, en dépit d'un bénéfice net en hausse de 5% à 523 millions de dollars pour le troisième trimestre de son exercice décalé.

Rapporté au nombre d'actions, le bénéfice par action revient à 1,08 dollar, alors que les analystes espéraient 1,11 dollar. Le chiffre d'affaires, en progression de 8% à 5,08 milliards de dollars, déçoit également les attentes, qui étaient de 5,17 milliards ( 9,3%).

Du coup l'action était lourdement sanctionnée dans les échanges électroniques après la clôture de la Bourse de New York, chutant de 6,32% à 80,01 dollars.

Le groupe a expliqué que ses marges brutes avaient été rognées, comme il l'avait prévu, en raison de l'augmentation du coût des matières premières, d'un renchérissement des transports, et d'une réduction des recettes tirées des produits sous licence, consécutive à une réorganisation. Nike subit notamment la flambée des cours du coton, très utilisé dans ses produits.

Au chapitre des nouvelles positives, le groupe a fait état de commandes dépassant de 11% leur niveau de l'an dernier à la même époque, pour des chaussures et vêtements de marque Nike devant être livrés entre mars et juillet, à 7,9 milliards de dollars. L'état de ces commandes laisse attendre une reprise dans toutes les régions où le groupe est présent.

Sur le plus gros marché de Nike, l'Amérique du nord, les ventes ont progressé de 9% à 1,83 milliards de dollars. Même si comme l'a remarqué le directeur général Mark Parker, «il est clair que les consommateurs sont sous pression avec le niveau élevé du chômage et l'émergence de l'inflation».

(ats)