Information interne inédite

08 février 2011 18:17; Act: 08.02.2011 19:07 Print

Objectif «zéro e-mail» au sein de l'entreprise

par Céline Duruz - Thierry Breton, le PDG d'Atos Origin veut que la communication interne à l'entreprise passe par les réseaux sociaux et non plus par les e-mails, qu'il juge dépassés.

storybild

Thierry Breton, ancien ministre français de l’Economie et président d'Atos Origin. (Photo: Keystone/AP)

Une faute?

«Nous produisons massivement des données qui polluent notre environnement de travail et empiètent sur nos vies privées. Il n’est pas normal que nos collaborateurs passent des heures le soir chez eux à gérer leur messagerie». Voulant lutter contre la «pollution informationnelle», l’entreprise Atos Origin a décidé lundi d’éradiquer totalement ses e-mails internes, d’ici à 2014.

Sondage
Objectif «zéro e-mail» interne, une bonne idée?
33 %
3 %
64 %
70 participants

Temps et productivité perdus

Pour Thierry Breton, sur les 200 courriels reçus en moyenne chaque jour par ses collaborateurs, seuls 10% sont utiles. Au total, les employés passeraient entre 5 et 20 h par semaine à lire, écrire et trier leurs e-mails, ce qui constitue une perte de temps considérable.

Voulant se moderniser, Atos Origin s’est donc fixé un but clair: adopter le plus rapidement possible des solutions novatrices dans le domaine des réseaux sociaux au travail. Selon elle, ces nouvelles technologies offrent «des moyens de gérer et partager l’information, plus immédiats, plus efficients en terme de coûts et mieux adaptés aux méthodes de travail actuelles».

Il s’agira concrètement d’enrichir directement des documents sur une plateforme commune, sur le modèle de Wikipedia.