Raffinage

03 février 2011 08:11; Act: 03.02.2011 12:02 Print

Petroplus a réduit sa perte en 2010

Le raffineur zougois est resté dans les chiffres rouges l'an dernier, bien que sa dette se soit nettement réduite.

Une faute?

Le raffineur zougois a toutefois nettement réduit sa perte, celle-ci atteignant 112,3 millions de dollars (105,2 millions de francs), après un déficit de 249,9 millions en 2009.

Le chiffre d'affaires s'est établi à 20,74 milliards de dollars, contre 14,8 milliards en 2009, a indiqué jeudi le groupe, qui exploite en Suisse la raffinerie de Cressier (NE). Le résultat opérationnel est pour sa part passé de 65,3 à 155,4 millions.

Le quatrième trimestre a été le meilleur de l'année malgré la saison et les conditions opérationnelles difficiles. Petroplus a renoué avec les profits durant cette période en engrangeant un bénéfice de 138 millions de dollars, contre une perte de 184,2 millions au dernier trimestre de 2009. Les ventes sont elles passées de 4,2 à 5,69 milliards.

Les raffineries de Petroplus ont bien fonctionné durant le dernier trimestre de 2010, hormis l'impact des grèves en France, qui ont notamment conduit à la fermeture temporaire du site de Cressier, faute d'approvisionnement.

Améliorations opérationnelles

L'exercice entamé devrait s'avérer moins tendu. «Nous nous attendons à ce que les marchés restent difficiles en 2011, mais qu'ils s'améliorent par rapport à 2010, tandis que le PIB mondial et la demande pour les produits pétroliers continuent de croître, a indiqué le patron du groupe, Jean-Paul Vettier cité dans le communiqué.

Par ailleurs, le groupe prévoit «de garder le rythme des améliorations opérationnelles» que procure son programme d'amélioration sur trois ans. «Nous sommes en bonne voie pour dépasser notre objectif visant à améliorer notre seuil de rentabilité de 1,25 dollar par baril d'ici 2012 par rapport à 2009», a-t-il ajouté.

La Bourse applaudit

L'action Petroplus s'affichait en forte hausse jeudi à la Bourse suisse, après la publication de chiffres supérieurs aux attentes. Vers midi, le titre progressait de 4,6% à 16,73 francs, dans un marché SLI légèrement dans le vert. Les analystes saluent les améliorations opérationnelles et entendent revoir leurs estimations.

Petroplus est la principale société indépendante de raffinage et de distribution de produits pétroliers en Europe. Le groupe possède et gère actuellement l'exploitation de six raffineries: Coryton au Royaume-Uni, BRC en Belgique, Petit-Couronne en France, Ingolstadt en Allemagne, Reichstett en France et Cressier dans le canton de Neuchâtel.

(ats)