Industrie

08 mars 2011 09:37; Act: 08.03.2011 09:50 Print

Schulthess a vu son bénéfice chuter en 2010

Conséquence d'un environnement toujours difficile en Europe et des coûts liés à sa restructuration, Schulthess a accusé des résultats en recul l'an dernier.

Une faute?

Le groupe zurichois Schulthess actif dans les pompes à chaleur et les techniques de lavage a vu son bénéfice net chuter de 40% par rapport à 2009, à 18 millions de francs.

Sur le plan opérationnel, le résultat EBIT s'est contracté de 34% pour s'inscrire à 26,2 millions de francs, a indiqué mardi Schulthess. Le chiffre d'affaires, déjà publié en janvier, a pour sa part atteint 301,8 millions de francs, soit une baisse de 11,1% par rapport à 2009.

L'arrêt des activités dans la construction d'installation et une conjoncture difficile dans la zone euro, qui a particulièrement affecté la division principale des pompes à chaleur, ont pesé sur la rentabilité de l'entreprise établie à Wolfhausen. Les charges exceptionnelles liées à la restructuration se sont ainsi montées à 6,6 millions de francs.

Objectifs atteints

Au terme de cette année de transition, Schulthess estime néanmoins avoir atteint ses objectifs. Le groupe de l'Oberland zurichois indique notamment avoir accru son efficience. Sur la base des progrès affichés l'an passé, l'entreprise se montre optimiste pour 2011. Les commandes ont enregistré une évolution «réjouissante» au cours des premiers mois de l'exercice, note la firme qui table sur un EBIT de 40 millions de francs sur l'ensemble de l'exercice.

Au titre de 2010, le conseil d'administration propose aux actionnaires de verser un dividende de 1,20 francs par action. Lors de l'assemblée générale d'avril 2011, les propriétaires de Schulthess devront également se prononcer sur la suppression de la limitation des droits de vote.

(ats)