UBS

09 août 2009 22:44; Act: 09.08.2009 19:42 Print

UBS continue de distiller bonus et salaires indécents

Des employés d’UBS touchent 27 000 fr. par mois et la banque prévoit de verser 1,7 milliard de bonus à Noël.

Sur ce sujet
Une faute?

Les chiffres donnent le tournis. Au premier semestre, UBS a réalisé 1,4 milliard de francs de perte. En même temps, les frais de personnel de sa banque d’investissement (entrée en bourse, fusion-acquisition, levée de fonds) ont atteint 2,7 milliards de francs. Ce qui correspond à 167 000 fr. par collaborateurs, soit 27 800 fr. par mois. Si les affaires continuent ainsi, les banquiers d’investissement pourraient toucher 330 000 fr. en 2009, a calculé l’hebdomadaire Sonntag.

Pourtant, dans ce secteur, les salaires ont baissé de 14 000 fr. en six mois. De plus, au Credit Suisse, ce même banquier d’investissement a encaissé 300 000 fr. en six mois. Cependant, UBS a reçu l’aide de la Confédération et de la Banque Nationale. «Alors qu’UBS licencie des employés, sa masse salariale augmente. C’est scandaleux», a confié au Matin Dimanche Anne Rubin, du syndicat Unia. UBS a provisionné 1,7 milliard de francs en plus pour récompenser les traders à Noël.

D’autres banques en Europe et aux Etats-Unis, aidées par l’Etat, distribueront des milliards en bonus, ce qui relance la polémique.

(gim)