Espagne

25 mars 2011 18:29; Act: 25.03.2011 18:33 Print

Un «mini-Madoff» arrêté

Un homme présenté par la police comme un «mini- Madoff» espagnol, soupçonné d'avoir escroqué plus de 100'000 personnes dans 110 pays, a été arrêté à Valence, a annoncé la police vendredi.

Une faute?

L'homme est le «plus haut responsable d'un système d'escroquerie qui a détourné plus de 300 millions de dollars», dit la police. L'enquête a permis de montrer que «ce qui devait être une plateforme dédiée à l'investissement sur le marché des devises s'est transformé en un système de détournement d'argent de type pyramidal».

La police estime que plus de 100'000 personnes auraient été victimes de cette arnaque, dans 110 pays, dont l'Espagne, les Etats- Unis, le Canada, la France, l'Italie, le Mexique ou encore la Colombie.

Bernard Madoff, 72 ans, avait été condamné en 2009 à 150 ans de prison pour avoir orchestré la plus grande escroquerie financière de l'histoire de Wall Street, avec un préjudice estimé entre 23 et plus de 65 milliards de dollars selon le calcul que l'on fait des intérêts, grâce à un système d'arnaque pyramidale.

Rendement fictif

L'homme arrêté par la police espagnole utilisait une escroquerie similaire. Il proposait à ses victimes potentielles des rentabilités de 10 à 20% par mois pour qu'elles lui confient leur argent, qu'il ne leur rendait jamais mais qu'il utilisait pour réaliser d'importantes opérations immobilières.

La police a arrêté au total trois personnes en Espagne et mis en examen sept autres, procédant par ailleurs au gel des comptes détenus par cette organisation dans douze banques différentes et de vingt immeubles qu'elle détenait, tout en ayant déjà réservé 140 autres immeubles, qu'elle comptait acheter bientôt.

(ats)