Loterie romande

23 mars 2011 22:19; Act: 23.03.2011 22:25 Print

Un deuxième tirage de l’Euro Millions le mardi

A partir du 10 mai 2011, les loteries partenaires de l’Euro Millions innovent et proposent à leurs millions de joueurs européens un deuxième tirage hebdomadaire, le mardi à 21h30.

Une faute?

Ce n’est donc plus une, mais bien deux fois par semaine que les joueurs de l’Euro Millions pourront tenter de décrocher des jackpots toujours impressionnants de minimum 15 millions d’euros, 18 millions de francs suisses, à chaque tirage !

Une autre nouveauté vient agrémenter le jeu : l’introduction d’un 13e rang de gain, remporté avec deux numéros corrects. Au final, il y aura encore plus de chances de gagner à l’Euro Millions !

170 millions le 25 mars

Dans l’attente de ces changements, les joueurs peuvent se réjouir du prochain tirage: une cagnotte exceptionnelle de 170 millions de francs est mise en jeu ce vendredi 25 mars.

L’Euro Millions est un jeu de loto transnational proposé chaque vendredi depuis 2004 par neuf pays d’Europe (la Suisse, l’Espagne, la France, la Grande-Bretagne, l’Autriche, la Belgique, l’Irlande, le Luxembourg et le Portugal) selon le principe de la
masse commune ; il met à disposition des joueurs un montant à gagner (jackpot) d’au moins 15 millions d’euros.

A compter du 10 mai 2011, plusieurs nouveautés seront proposées aux quelque 200 millions de joueurs en Europe, notamment l’introduction d’un second tirage hebdomadaire, le mardi.

Outre l’augmentation du nombre d’étoiles, de 9 à 11, dans la matrice, un treizième rang de gain fait son entrée, permettant aux joueurs, en réponse à leurs attentes, d’augmenter leurs chances de gain de 1/24 à 1/13.

Il suffira de trouver 2 bons numéros pour remporter un gain d’environ Fr. 5.- .

Premier jeu transnationnal

Dès son lancement en 2004, l’Euro Millions, premier jeu transnational à dimension européenne, a connu un succès retentissant. «Les joueurs de l’Euro Millions souhaitaient des jackpots encore plus fréquents et surtout davantage de chances de remporter des gains. Grâce aux changements que nous avons décidé d’apporter au jeu, c’est désormais chose faite !» a déclaré Jean-Luc Moner-Banet, Directeur général de la Loterie Romande.

(comm)