GENÈVE

21 avril 2009 23:15; Act: 21.04.2009 23:21 Print

Une boisson suisse très ambitieuse

par Giuseppe Melillo - Après l’Europe et les USA, la Suisse découvre le fortifiant Veritee, un produit local.

Une faute?

En Suisse, Manor propose depuis quelques semaines le Veritee Wellness Drink à 1 fr. 95  le demi-litre. «Il s’agit du premier «médicament» préventif vendu en grande surface», précise Daniel Gut, directeur marketing de Veritee à Genève.

Cette boisson fortifiante développée en Suisse permet notamment de ralentir le vieillissement. Les chercheurs de l’Universités de Genève et du groupe pharmaceutique bâlois Roche ont réussi à extraire les bioactifs, molécules antioxydantes (polyphénols) du thé vert, de l’écorce de pin des landes et de pépins de raisin. Un exploit salué par des multinationales comme Pepsico et Nestlé, qui ont tenté de racheter la jeune société genevoise. Financé par des capitaux suisses, Veritee a refusé leurs offres et entend imposer sa marque sur le marché mondial des alicaments (contraction d’aliment et de médicament).

Produite à Lucerne et en Alsace, Veritee est vendue depuis un an et demi déjà en France et en Grande-Bretagne et depuis peu aux Etats-Unis. Selon Veritee, après Manor, Coop et Migros mettront cette potion en rayon cet été. Pourtant les deux enseignes démentent. «Le produit nous a été proposé mais a été rejeté et n’est donc pas prévu pour notre assortiment», confie Karl Weisskopf, porte-parole de Coop. Selon Daniel Gut, les négociations sont toujours en cours, et LeShop.ch, l’épicerie en ligne de Migros, mettra en vente Veritee dès aujourd’hui.