Affaire Madoff

20 décembre 2008 14:33; Act: 20.12.2008 14:38 Print

Une grande organisation philanthropique victime de Madoff

L'une des principales organisations philanthropiques pour l'éducation aux Etats-Unis, victime du financier Bernard Madoff, suspend immédiatement toutes ses bourses et fermera ses portes dans les prochains mois.

Sur ce sujet
Une faute?

Barbara Picower, qui a créé la Picower Foundation avec son époux Jeffry en 1989, souligne dans un communiqué publié vendredi soir que «l'escroquerie a eu un impact dévastateur sur des dizaines de milliers de vies ainsi que de nombreuses fondations philanthropiques et associations à but non lucratif».

La Picower Foundation a notamment versé des millions de dollars au célèbre institut MIT de technologie du Massachusetts, à l'association de défense des droits de l'Homme Human Rights First, à la bibliothèque publique de New York, ou à la recherche sur le diabète à l'Ecole médicale d'Harvard.

La fondation qui avait confié la gestion de ses finances à Bernard Madoff avait déclaré en 2007 un portefeuille de valeurs estimé à près d'1 milliard de dollars.

Une autre fondation, plus petite, la JEHT, qui soutenait de nombreux programmes de défense et de protection des détenus, a déjà annoncé qu'elle mettrait la clef sous la porte en janvier.

Bernard Madoff est accusé d'avoir détourné environ 50 milliards de dollars (36 milliards d'euros) que lui avaient confiés des investisseurs en mettant en place une vaste escroquerie dite «pyramidale», où les nouveaux venus dans son fonds d'investissement à haut risque (hedge fund) payaient en réalité les soi-disant bénéfices réalisés par les anciens.

L'ex-financier vedette, qui compte notamment le réalisateur Steven Spielberg et le prix Nobel de la paix Elie Wiesel parmi ses victimes, a été assigné à résidence sous surveillance permanente chez lui à Manhattan vendredi. Il devra en outre embaucher des gardes pour assurer sa protection.

(ap)