Energy Challenge Suisse Energie AXA MCH 20 minutes Brack.ch Volvo Diamant

Energy Challenge

22 septembre 2018 00:00; Act: 19.10.2018 16:18 Print

Réutiliser sa bouteille en PET: un geste qui compte!

Paid Post - Les bouteilles en PET à usage unique se sont imposées comme emballage standard pour l’eau minérale. En les remplissant plusieurs fois, on contribue grandement à la protection de l’environnement.

storybild
Une faute?

Les bouteilles à boissons en PET sont légères, incassables et largement répandues. Rien qu’en Suisse, en 2017, chaque habitant en a consommé 192, ce qui représente 5,4 kg de PET par personne. Près de 2 kg de pétrole brut sont nécessaires pour fabriquer 1 kg de PET, ce qui produit en plus 4,94 kg de gaz à effet de serre (principalement du CO2). Avec près de 8,5 millions d’habitants en Suisse, cela représente donc environ 92’000 tonnes de pétrole brut et quelque 226'000 tonnes de gaz à effet de serre par année.

Grâce au bon fonctionnement du système de recyclage suisse, plus de 80% des bouteilles en PET vendues dans notre pays sont recyclées puis transformées en flocons de PET qui sont utilisés, à hauteur de 30 à 50%, pour en fabriquer de nouvelles. Malheureusement, près de 20% des bouteilles vendues ne sont jamais recyclées.

Tout cela montre qu’en dépit d’un excellent cycle de recyclage, les bouteilles en PET à usage unique sont une charge pour l’environnement et l’équilibre énergétique. D’une part, le processus de fabrication gaspille une ressource précieuse et émet des gaz à effet de serre, d’autre part, les déchets qui en résultent polluent l’environnement. Si, en Suisse, chaque habitant n’achetait qu’une seule bouteille de PET par semaine et la remplissait régulièrement, la production de ces denières pourrait être réduite de 75%. La consommation par personne tomberait alors à 1,35 kg de PET par année. Au niveau national, cela représenterait une baisse annuelle de la consommation de pétrole brut de 69'000 tonnes et une réduction des émissions de gaz à effet de serre de près de 170'000 tonnes.