Energy Challenge

04 octobre 2019 12:00; Act: 10.10.2019 13:19 Print

Ces glaciers sont fortement menacés

La Suisse est durement touchée par le changement climatique. Le recul des glaciers en est le signe le plus visible.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Le glacier d'Aletsch, long de 23 kilomètres, point de référence suisse très connu, est en train de diminuer: depuis 1870, le plus grand et le plus large glacier des Alpes a déjà reculé de 3 kilomètres. Depuis le milieu des années 1980, un fort recul de ces géants de glace a été observé dans toute la région alpine. Cela est directement lié à l'augmentation des émissions de gaz à effet de serre de la société industrielle et à la hausse des températures mondiales qui en découle. Les calculs de l'École polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) montrent qu'en 2100, plus de la moitié de la glace glaciaire en dehors des régions polaires aura disparu.

Sondage
Avez-vous peur du changement climatique?

Rien qu'en 2017, les glaciers suisses ont perdu 1500 millions de m3 de glace. Avec 2003 et 2011, 2017 est ainsi l’année qui a enregistré le plus important recul depuis le début des mesures il y a 100 ans. «Si l’eau de fonte de 2017 était répartie entre tous les ménages du pays, chacun d’entre eux pourrait s’en servir pour remplir une piscine de 25 mètres», écrit le WWF Suisse.

Le recul des glaciers est bien visible lorsque l’on se rend dans des cabanes d’altitude. L’exemple le plus célèbre est celui de la cabane Konkordia, construite en son temps 50 mètres au-dessus du glacier. Un escalier permet de la rejoindre, mais l'accès s'allonge tous les ans et l'escalier doit être prolongé régulièrement depuis des années.

Le point de bascule est déjà atteint dans les Alpes

Quelles sont les conséquences du retrait des glaciers? Ces derniers jouent un rôle central dans le cycle de l'eau car ils compensent les fluctuations du ruissellement. À court terme, le changement climatique signifie plus d'eau pour la région alpine en raison de la fonte des glaces. «Après cela, il y aura moins d'eau et elle ne sera pas distribuée de la même façon. Particulièrement pendant les étés secs, l'eau des glaciers manquera», explique le WWF Suisse. Selon une étude de l'EPFZ publiée en 2018, dans les Alpes, ce tournant avec un débit d'eau maximal est déjà derrière nous: «Dans les Alpes, le tournant est probablement atteint. Dans la plupart des bassins versants d'Amérique du Sud, les glaciers fournissent déjà moins d'eau. En Asie et en Amérique du Nord, par contre, les débits totaux sortants des glaciers devraient augmenter jusqu'au milieu du siècle environ et ce n'est qu'ensuite que la tendance sera à la baisse», écrit Matthias Huss, maître assistant à l’Institut de recherche en génie hydraulique, hydrologie et glaciologie de l'EPFZ et directeur du réseau suisse des relevés glaciologiques, dans un article de blog.

De plus, la fonte rapide des glaciers libère de vastes zones de débris. La roche friable peut mettre en danger les vallées et les agglomérations lors de fortes pluies, en causant une coulée de boue ou un glissement de terrain. Selon le WWF Suisse, le glacier «faisait aussi partie de la chaîne d'éléments» qui a causé l'éboulement de Bondo (GR) en 2017.

Dans le diaporama ci-dessus, vous pouvez voir quels glaciers suisses fondent particulièrement rapidement – ou ont même déjà complètement disparu.

(sts)

Les commentaires les plus populaires

  • Spirou le 04.10.2019 14:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La morale

    Pas un jour sans un article ayant trait au réchauffement climatique ... vous avez défini ce réchauffement climatique comme une priorité pour la population Suisse mais ceci n'est qu'une manoeuvre d'influence pour ne pas aborder des sujets plus urgents comme l'immigration ? Le climat on parle de 2050 et l'immigration c'est tout de suite! Je sais vous les journalistes n'avez pas le choix de devoir aussi gagner votre vie, mais ne venez pas ensuite nous parler de morale et d'éthique.

  • G.C le 04.10.2019 12:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    regarder les bons fautifs

    oui, mais comment voulez changer les choses en sachant que nous(le peuple) ne puissions pas dire au pollueurs du monde entier que "c'est mal". le monde est dirigé par les riches et pour des riches. il pourrait changer sauf qu'il n'y aurait pas de bénéfices à gagner moins d'argent. donc on peut dire ce qu'on veut mais tant que ces personnes là ne font rien, notre impact de tout les jours en suisse n'améliorera le monde dans son ensemble.. ABE

  • Marc le 04.10.2019 14:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Réchauffement économique

    Comment faisait la terre pendant les ères glacières ou les réchauffements climatiques bien avant que la race humaine existe ??? Ah ben elles s en sortait toute seul s est bizare ca. Mais bon s est une bonne excuse pr ns faire cracher du fric mais la température ne baissera pas. Occupons nous de la pollution élevage intensif gaspillage. Mais arrêtez de croire que l on va modifier le cycle de la terre. Réveillez vous les moutons. Regardez ma maison brûle mais pendant ce temps il brûle le village en arrière plan tranquillement. Merci les pro Greta etc etc. de faire le jeux des pollueurs.

Les derniers commentaires

  • propagande de gauche gratuite le 13.10.2019 16:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    scandaleuse cette propagande gratuite

    scandaleuse cette propagande de gauche payer par le contribuable dans les médias

  • Mengas01 le 13.10.2019 10:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    catalyseurs obligatoires aux manifestants

    Chère Greta T. puisque tu te trouves le territoire américain, est-ce que tu ne ferais pas un petit saut en Equateur ? Il faudrait leur demander de faire un peu moins de fumée, durant les manifestations, ça fait fondre nos glaciers !

  • tasty le 11.10.2019 20:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'essentiel

    Il faut juste en avoir dans l'apéro, le reste je devrais survivre.

  • Jojo le 11.10.2019 17:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Avec glace

    Souper chasse ce soir :-)

  • Ouibus le 11.10.2019 13:14 Report dénoncer ce commentaire

    Tout se réchauffe....

    Il fut un temps, le glacjier du Rhône allait jusqu'à Genève..

    • Jean-Kevin le 11.10.2019 16:17 Report dénoncer ce commentaire

      @Ouibus

      Absolument. Il fut un temps où il n'y avait pas de pollution, où les ressources naturelles étaient respectées et où un subtil équilibre s'était mis en place. Puis on a cherché à dompter la nature, à être plus fort qu'elle. Et on a réussi au delà de toute espérance... pour réaliser qu'on a besoin d'elle si on veut survivre. Mais on le paiera un jour quoiqu'il arrive.

    • Jean-Maurice le 11.10.2019 16:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jean-Kevin

      Oui, oui... Les hommes des cavernes ont tout bousillé avec leur silex...

    • Jose Martinez le 12.10.2019 09:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jean-Kevin

      si jamais, il fut une époque, où les Alpes n'existaient pas, ni le lac, ni le glacier, la Terre, une planète aux changements permanents, avec, ou sans l'homme !! Et il y a plus de mille ans, les Vikings cultivaient la vigne, près du Groenland, alors le réchauffement, juste un argument de plus pour nous piquer du fric !!