Energy Challenge

23 juillet 2018 10:44; Act: 27.07.2018 08:56 Print

Combien de temps pour amortir du photovoltaïque?

par Stephanie Sigrist - Fabrication nocive pour l’environnement, trop chère... Les opposants à l’énergie solaire critiquent sévèrement les installations photovoltaïques. A raison?

Voir le diaporama en grand »
Photovoltaïque: Etant une forme dénergie renouvelable, lénergie solaire est beaucoup plus respectueuse de lenvironnement et du climat que les combustibles fossiles. Malgré tout, le bilan écologique et la rentabilité des installations photovoltaïques continuent dêtre mis en doute. Fabrication: La fabrication du panneau représente la plus grande partie du besoin en énergie primaire (environ 70%). Cette électricité est surtout utilisée pour produire le silicium de haute pureté, pour scier les wafers de silicium, et produire les cellules et modules. Installations solaires: Lors de leur exploitation, les installations solaires ne produisent aucune émission polluante – au contraire, lélectricité solaire peut par exemple permettre de réduire les importations, qui sont nuisibles au climat, et ainsi contribuer à la réduction des émissions. Production délectricité: Les coûts de production du courant issu de sa propre installation sélèvent à 13 centimes par kilowattheure. Mais après déduction de la subvention et de léconomie dimpôts, ce chiffre tombe à 9,5 centimes par kilowattheure. Un prix nettement inférieur aux 20 centimes par kilowattheure payés en moyenne par les foyers suisses pour lélectricité qui sort des prises murales. Installation: Une fois installés, les dispositifs photovoltaïques nexigent que peu dentretien et les modules solaires sont généralement garantis 25 ans. Les frais dexploitation sont évalués de manière forfaitaire à huit francs par mètre carré de surface solaire et par an. En règle générale, une installation est amortie en moins de dix ans.

Une faute?

L’énergie solaire fait débat en Suisse. Le bilan environnemental des panneaux photovoltaïques est notamment critiqué. Ce commentaire d’Hugo, un lecteur de 20 Minutes, a lancé un débat: «Il faut beaucoup d’énergie pour fabriquer et éliminer des installations solaires. C’est tout sauf écologique!» Par ailleurs, les coûts sont souvent considérés comme trop élevés. Vérifions le bien-fondé de ces deux affirmations.

D’après des études, le besoin en énergie primaire (c’est-à-dire la totalité de l’énergie nécessaire à la fabrication d’un module photovoltaïque) représente généralement 7000 mégajoules en équivalent pétrole. Cela correspond environ à 1,3 baril de pétrole brut. Près de 70% des besoins sont destinés à la fabrication du panneau. Cette électricité est surtout utilisée pour produire le silicium de haute pureté, pour scier les wafers de silicium, et produire les cellules et modules. Le reste de l’énergie primaire nécessaire est principalement dédié à la production des autres matériaux, comme le verre pour les modules ou le cuivre pour les câbles, ainsi qu’aux systèmes de montage permettant l’intégration au bâtiment. Le secteur du photovoltaïque présente toujours un grand potentiel d’amélioration au niveau de sa consommation en énergie primaire, notamment grâce au recyclage du silicium.

Baisse de l’importation d’électricité

En Suisse, la durée d’amortissement énergétique varie actuellement entre trois et quatre ans. En comparaison, la durée de vie des modules est d’au moins 30 ans. Lors de leur exploitation, les installations solaires ne produisent aucune émission polluante – au contraire, l’électricité solaire peut par exemple permettre de réduire les importations, qui sont nuisibles au climat, et ainsi contribuer à la réduction des émissions. Toutefois, étant donné que la fabrication des installations solaires entraîne la production de gaz à effet de serre, l’électricité solaire n’est pas non plus considérée comme une solution ne générant aucune émission au cours de tout son cycle de vie.

Le recours croissant à l’énergie solaire est donc une solution judicieuse pour l’environnement. Mais à quelles conditions vaut-il la peine d’investir dans une installation photovoltaïque? Une installation photovoltaïque de 30 m2 sur une maison individuelle coûte environ 15 000 francs. En comptant la subvention de la Confédération (lien: https://www.suisseenergie.ch/page/fr-ch/les-quatre-idees-recues-les-plus-repandues-sur-lenergie-solaire), de 3400 francs, et les déductions fiscales, de près de 2900 francs, l’installation ne coûte plus que 8500 francs.

Des rendements proches de 5%

Les coûts de production du courant issu de sa propre installation s’élèvent à 13 centimes par kilowattheure. Mais après déduction de la subvention et de l’économie d’impôts, ce chiffre tombe à 9,5 centimes par kilowattheure. Un prix nettement inférieur aux 20 centimes par kilowattheure payés en moyenne par les foyers suisses pour l’électricité qui sort des prises murales. C’est pourquoi il est judicieux de consommer directement le courant produit soi-même. La production excédentaire, qui n’est pas utilisée par le foyer, est injectée dans le réseau électrique. Le producteur reçoit pour cela une rémunération, appelée tarif d’achat. Sur la base des prix de l’électricité et des tarifs d’achat des fournisseurs affichés actuellement, il est possible d’atteindre près de 5% de rendement sur le capital immobilisé moyen avec une installation photovoltaïque.

Une fois installés, les dispositifs photovoltaïques n’exigent que peu d’entretien et les modules solaires sont généralement garantis 25 ans. Les coûts d’exploitation comprennent habituellement l’assurance de l’installation, l’entretien technique, ainsi que les provisions pour l’onduleur. Ils sont

évalués de manière forfaitaire à huit francs par mètre carré de surface solaire et par an. En règle générale, une installation est amortie en moins de dix ans. Le calculateur solaire de SuisseEnergie (Lien: https://www.suisseenergie.ch/page/fr-ch/calculateur-solaire) permet de calculer précisément la durée d’amortissement.