Energy Challenge

09 juillet 2019 10:21; Act: 11.07.2019 11:34 Print

Comment faire des voyages durables?

De nombreux Suisses passent leurs vacances d'été à l'étranger. Voici des conseils pour préserver l'environnement et le climat en voyage.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Selon une évaluation du portail de voyage en ligne Ebookers, les Suisses sont attirés cet été par l’Espagne, la Grèce et le Portugal pour leurs vacances balnéaires. Mis à part les pays européens, l'Indonésie, la Thaïlande et les Émirats arabes unis figurent parmi les destinations principales. Cependant, les vols en avion et les longs trajets en voiture ont un impact considérable sur l’environnement. Le trafic aérien international représente à lui seul plus de 8% de la consommation totale d'énergie en Suisse, le trafic routier environ un tiers – et seules les distances parcourues en Suisse sont prises en compte. Les voyages en voiture pendant les vacances d'été augmentent la consommation d'énergie et les émissions de CO2.

Sondage
Quel est votre principal mode de transport pendant les vacances d’été?

De nombreuses destinations touristiques proches sont facilement accessibles en train ou en bus, ce qui est beaucoup mieux pour l'environnement qu’en avion ou en voiture. Lorsque l'avion est indispensable, de nombreux tour-opérateurs offrent désormais à leurs clients la possibilité de compenser leurs émissions de CO2. L'argent est ensuite versé à des organisations de protection du climat qui réduisent ou préviennent les gaz à effet de serre ailleurs dans le monde.

Les transports publics nuisent généralement moins à l'environnement que les vols en avion ou les trajets en voiture

Une fois arrivés à destination, il y a souvent plusieurs façons de se déplacer. Au lieu de louer une voiture, de prendre un taxi ou de parcourir des courtes distances en avion, vous pouvez également, dans la plupart des pays, voyager en bus ou en train. C'est l'occasion de discuter avec les habitants et de mieux comprendre le mode de vie de la population locale. La plupart des voyageurs ont au moins une bonne histoire à raconter sur ce qui s’est passé dans les transports publics d'un autre pays.

Le choix de l'hébergement a également un grand impact sur la durabilité des voyages. Les hôtels ou auberges gérées par les autochtones, dont l'équipement est conforme aux normes locales, sont généralement mieux, non seulement pour l'environnement et l'économie du pays de destination, mais aussi pour le budget du voyage. Si vous souhaitez plus de confort, vous pouvez choisir parmi les hôtels dits écologiques. Renseignez-vous sur les possibilités d'hébergement avec des certificats environnementaux et durables avant votre voyage.

Ces facteurs contribuent au bilan écologique des aliments

Le choix de vos aliments pendant les vacances contribue aussi à la protection de l'environnement. L'évaluation de leur durabilité inclut la biodiversité, la préservation de la qualité des sols agricoles, les aspects sociaux et le bilan énergétique. Plus de 80% des terres agricoles mondiales sont utilisées pour la production de produits laitiers et pour la viande. Les industries du lait et de la viande sont également responsables de plus de la moitié des émissions de gaz à effet de serre et de la pollution de l'eau causée par la production alimentaire. L'énergie grise des aliments est la quantité d'énergie nécessaire au cours du cycle de vie du produit. On la retrouve par exemple dans la consommation thermique et électrique lors de la production et de la transformation des aliments et lors du stockage, de la vente et de la préparation ainsi que dans les carburants consommés lors du transport et de l'emballage des produits. Mangez ce qui est au menu des locaux et qui a été produit dans les environs. Vous devriez également éviter autant que possible la viande, les œufs et les produits laitiers car il faut savoir que les aliments végétaux génèrent beaucoup moins d'énergie grise que les produits animaux. Un point à ne pas négliger est de valoriser les aliments: n'acheter que ce qui sera bientôt consommé et recycler les restes. Ceci afin qu’il n'y ait pas de perte d’aliments de qualité.

Apportez votre propre sac à provisions et vos sachets

Dans de nombreux pays, l'élimination des déchets ne fonctionne que modérément et le recyclage est encore méconnu d'une grande partie de la population. Il est donc d'autant plus important dans les pays émergents de produire le moins de déchets possible. Cela commence par les achats. En Asie ou en Amérique latine surtout, on reçoit plusieurs sacs en plastique au kiosque ou à la caisse du supermarché sans demander – bien que seuls un demi-litre de thé glacé et une barre de chocolat aient été achetés. Refusez poliment et rangez les articles achetés dans votre sac.

Sur les marchés et les stands de vente à emporter, l’idéal serait de mettre la nourriture ou les boissons dans des contenants réutilisables que vous avez apportés avec vous. Si vous n'en avez pas en voyage, vous pouvez demander lors de votre commande que les sauces soient ajoutées directement dans le plat et non pas mises dans un sac en plastique séparé. Un set de couverts en plastique par personne suffit, les pailles ne sont généralement pas nécessaires et n’emportez que le nombre de serviettes utiles.

Avez-vous d'autres conseils pour rendre les voyages plus durables? Si oui, partagez vos idées dans un commentaire.

(sts)

Les commentaires les plus populaires

  • Jonas le 10.07.2019 00:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais bien sûr

    Ok je veux bien aller en Asie en train mais alors je vais devoir demander trois mois de vacances à mon patron. Je suis sûr qu'il sera d'accord !!!

  • Max le 09.07.2019 19:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ma vie même égoïste

    Désolé pour vous mais je compte bien profiter de ma vie même si je passe pour un égoïste... c'est mon choix et j'assume !

  • Jenny le 12.07.2019 11:45 Report dénoncer ce commentaire

    Recette facile

    On va se faire un petit cocktail de saison, voilà les ingrédients: Infantiliser, taxer, interdire, culpabiliser Ajoutez une pincée de bêtise et vous aurez un excellent: "Écolo" Ça saoule bien plus qu'un Mojito

Les derniers commentaires

  • Raba Joy le 19.07.2019 13:55 Report dénoncer ce commentaire

    tout est dit

    @Jenny : Tout est (bien) dit. Je m'incline.

  • Un $ui$$e tri$te le 19.07.2019 11:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Faut avoir les moyens

    Comment dire ? Les voyages on les fait quand on a les moyens. LaMal, loyer cher, assurances, taxes de lobbys, taxes, taxes et taxes. Bref, je me pose pas vraiment la question de voyager durable ou pas.

  • Ryan le 19.07.2019 10:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quel problème ?

    10 jours de commentaires ouverts ?? Alors que quand c'est intéressant on a que 72h ??

    • Tata Media le 19.07.2019 11:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Ryan

      Des fois même moins !

  • Stop Moralisateur le 18.07.2019 19:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Faut me faire enfermer...

    Je prends l'avion, je mange de la viande, je n'ai pas de vélo, je ne suis pas pratiquant, je suis marié avec enfant, ... je ne suis pas normal !

  • Bärner le 18.07.2019 18:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Stop les gauchistes

    Arrêtez de nous emmerder avec votre écologie à deux balles et faites des articles sur les gros pollueurs: USA, Chine, Russie, France et Allemagne!!!!