Energy Challenge

27 juillet 2018 09:00; Act: 27.07.2018 16:27 Print

Comment lutter contre la chaleur nocturne

par Stephanie Sigrist - La chaleur nocturne cause des problèmes à bien des Suisses. Comment éviter que votre appartement ne se transforme en sauna?

storybild

Même si de nombreux lecteurs aimeraient bien nous voir recommander cette astuce, les températures tropicales ne devraient pas être une raison pour dormir nu, et ce afin déviter un refroidissement. Mieux vaut tenter de réguler la température afin quelle soit adaptée au sommeil, grâce à laération, à une bonne isolation du bâtiment et à une protection solaire. (Photo: Colourbox)

Une faute?

Cette semaine, les températures nocturnes minimales atteignent 20 °C dans de nombreuses zones. Le corps étant très sensible aux changements, nous ne pouvons nous endormir tranquillement que lorsque les conditions ambiantes nous sont familières. Quand les températures extérieures sont plus élevées que la normale, la température du corps ne peut redescendre d’un demi à un degré (ce qui est habituellement le cas la nuit): on éprouve alors des difficultés à s’endormir ou à bien dormir. Le niveau de gêne engendré par la chaleur dépend avant tout de l’humidité de l’air. Sous nos latitudes, la plupart des personnes supportent mieux la chaleur sèche que le temps lourd.

Toujours plus de bâtiments sont équipés de la climatisation, qui régule la température et l’humidité. Selon une enquête de SuisseEnergie, la Suisse consomme près de huit milliards de kilowattheures d’électricité pour rafraîchir les maisons, les bureaux et les magasins. Cela correspond à 14% de la consommation totale d’électricité nationale. Il est pourtant possible de refroidir les habitations grâce à de simples astuces, sans avoir recours à la climatisation. Nous vous présentons cinq astuces pour faire descendre la température chez vous sans faire grimper votre facture d’électricité.

Isolation du bâtiment: une maison bien isolée garantit non seulement des dépenses de chauffage moins élevées en hiver, mais aussi une bonne protection contre la chaleur en été. En outre, les bâtiments à la façade claire chauffent moins que les maisons avec des murs extérieurs sombres. Une façade végétalisée est une solution encore plus performante car les plantes délivrent de la fraîcheur lors de l’évaporation. Des arbres créant de l’ombre devant la fenêtre contribuent également à rafraîchir une pièce. Ces conseils devraient vous aider à obtenir une température ambiante inférieure de deux à trois degrés à la température extérieure.

Protection contre le soleil: fermez les volets durant la journée et baissez les stores ou l’auvent, y compris du côté ombragé. Si vous n’avez pas de protection contre le soleil à l’extérieur, des rideaux peuvent se révéler utiles, même s’ils sont nettement moins efficaces que des stores extérieurs.

Aération: ouvrez toutes les fenêtres avant d’aller vous coucher ou juste après le lever, afin de ventiler le logement. C’est en effet à ce moment que les températures sont plus basses à l’extérieur qu’à l’intérieur. Et dès que le soleil brille, il est impératif de fermer toutes les fenêtres et d’utiliser une protection antisolaire.

Appareils: éteignez tous les appareils électriques dont vous n’avez pas absolument besoin. L’ordinateur, le téléviseur, la machine à café et la machine à laver produisent en effet de la chaleur même en mode veille.

Linges: le soir, suspendez des linges ou des draps humides dans la chambre à coucher. Lorsqu’ils sèchent, ils absorbent la chaleur dans l’air et libèrent de la fraîcheur par évaporation. Cette astuce fonctionne particulièrement bien le soir, lorsque les fenêtres sont ouvertes et que la fraîcheur par évaporation est répartie entre les pièces grâce aux courants d’air. Une autre option consiste à humidifier les rideaux. Par temps lourd, cette astuce peut néanmoins être contreproductive, car l’air devient encore plus humide.