Energy Challenge

01 novembre 2018 14:44; Act: 01.11.2018 14:51 Print

Comment réduire votre facture de chauffage

par Stephanie Sigrist - Le chauffage représente le poste de dépenses le plus élevé sur la facture d’électricité. Voici quelques conseils pour économiser de l’énergie et de l’argent sur le chauffage.

storybild

Abaisser la température de chauffage de seulement un degré permet de réduire sa consommation d'énergie et donc sa facture d'environ 6%. Le réglage «3» présenté sur l'image correspond à une température ambiante de 20 degrés Celsius. (Photo: Keystone/Christian Beutler)

Une faute?

Dans un ménage suisse moyen, le chauffage représente quelque 60% de la consommation d’énergie. Le reste est réparti pour moitié entre la production d’eau chaude et les appareils électriques. C’est donc sur le chauffage qu’il est possible d’économiser le plus d’énergie et par conséquent d’argent. «Si l’on s’y prend bien, on peut sensiblement réduire sa consommation d’énergie sans être condamné à avoir froid chez soi», affirme Jules Pikali, alias Dr. Energy. Abaisser la température de chauffage de seulement un degré permet de réduire sa consommation d’énergie et donc sa facture d’environ 6%.

Selon les associations de locataires et de propriétaires, la température dans un logement doit être de 20 °C. Naturellement, certaines personnes préféreraient qu’il fasse plus chaud. C’est pourquoi les homes, les hôpitaux ou les piscines couvertes chauffent davantage. «Je sais bien qu’on aura certainement froid si on se promène en débardeur à une température de 20 degrés Celsius. Mais il n’est pas interdit d’enfiler un pull-over», ajoute Jules Pikali.

Les fenêtres oscillo-battantes, cause d’une surconsommation de fioul de 200 litres

Le conseiller en énergie a observé dans des immeubles suisses un phénomène coûteux et néfaste pour l’environnement: «On considère un peu partout que la température idéale, c’est lorsque tout le monde est content à la maison. Pour cela, on fait tourner l’installation à plein régime et on laisse le chauffage allumé toute l’année, même l’été. Si quelqu’un a trop chaud, il lui suffit d’ouvrir la fenêtre oscillo-battante pour obtenir la température qui lui convient.» Cette façon de préserver la paix des ménages entraîne une consommation d’énergie considérable. En effet, une fenêtre oscillo-battante ouverte est la cause d’une surconsommation de fioul équivalant à un baril entier, soit 200 litres.

«Je constate malheureusement que dans un grand nombre d’habitations et même de bureaux, on préfère utiliser les fenêtres oscillo-battantes plutôt que régler correctement le chauffage», regrette le conseiller en énergie. «Lorsque la commande de l’installation de chauffage est réglée à la température de consigne, les fenêtres oscillo-battantes se referment d’elles-mêmes», Jules Pikali en est certain.

Les heures de chauffage tout aussi décisives que la température
Outre la température, il convient également de fixer les horaires d’allumage et d’extinction du chauffage. «Il est toujours profitable de moins chauffer pendant la nuit», explique Jules Pikali. Ce principe vaut également pour le chauffage au sol, plus inerte, même si l’économie n’est pas aussi importante. En règle générale, le chauffage peut être coupé une à deux heures avant de quitter la pièce; à l’inverse, il doit être remis en marche une à deux heures à l’avance, afin que la pièce ait le temps de se réchauffer. Le Dr Energy affirme que si le matin, le chauffage fonctionne «à plein régime» pendant la phase de réchauffage, l’économie sera considérable dans le bilan énergétique.

Enfin, il convient de régler correctement le thermostat des radiateurs dans les différentes pièces. «Malheureusement, les températures ne sont généralement pas indiquées sur les thermostats. Il faut donc savoir que la position 3 correspond à une température ambiante d’environ 20 degrés Celsius», explique Jules Pikali. Dans la salle de bains, on conseille de chauffer davantage, et donc de régler le thermostat sur 5 ou 6. Dans les pièces qui ne sont pas utilisées, comme les chambres d’invités vides, les anciennes chambres d’enfants ou les débarras, le thermostat doit être réglé sur l’astérisque «*».

Par ailleurs, les meubles placés devant les radiateurs réduisent la diffusion de la chaleur jusqu’à 5% et font perdre une énergie précieuse. Les canapés, bureaux ou étagères ne doivent donc pas être placés directement devant les radiateurs.