Energy Challenge

03 juin 2019 10:39; Act: 03.06.2019 15:11 Print

L’énergie solaire vaut-elle le coup en Suisse?

Trop peu d'ensoleillement, une faible consommation personnelle et des panneaux hideux: voici les préjugés contre l'énergie solaire.

storybild

L'Office fédéral de l'énergie (OFEN) estime que les toits et les façades des maisons suisses pourraient produire 67 térawattheures (TWh) d'électricité solaire par an. Cela signifie qu'une production d'énergie solaire 40 fois plus élevée qu'aujourd'hui serait possible. (Photo: Keystone/Salvatore di Nolfi)

Une faute?

«En Suisse, nous avons trop peu d'heures d'ensoleillement», «À quoi sert l'énergie verte si je ne peux pas la stocker?» ou encore «L'énergie solaire est certes bonne pour l'environnement, mais les panneaux sont laids». Ces commentaires sont encore souvent entendus à propos de l'énergie solaire. Puisque le soleil est une source d'énergie inépuisable et que le solaire – comme toutes les formes d'énergie renouvelable – est beaucoup plus respectueux de l'environnement et du climat que les combustibles fossiles, il vaut la peine d'examiner de plus près ces mythes et ces préjugés.

Sondage
Comment voyez-vous l’avenir de l’énergie solaire?

Commençons par l’idée répandue, selon laquelle, la Suisse ne serait pas suffisamment ensoleillée pour pouvoir utiliser l’énergie solaire de manière rentable. Qu’en est-il? L’ensoleillement annuel varie dans notre pays, en fonction du site, de 1050 à 1550 kWh/m². En d’autres termes, la surface totale de la Suisse (41’285 km²) reçoit environ 200 fois plus de rayonnement solaire que la consommation totale d’énergie du pays. Quelques endroits très ensoleillés tels que Sion (VS) ou Samedan (GR) sont même comparables à la Toscane ou à la Provence en termes de rayonnement absorbé.

Le potentiel de l'énergie solaire est loin d'être totalement exploité

L’utilisation actuelle de la technologie photovoltaïque ne dépend que partiellement de l’intensité du rayonnement solaire. Ainsi, les pays d’Europe qui exploitent le plus intensivement l’énergie solaire sont autant méridionaux (Grèce et Italie notamment) que du centre du continent (Allemagne, Belgique, République Tchèque). L'Office fédéral de l'énergie (OFEN) estime que les toits et les façades des maisons suisses pourraient produire 67 térawattheures (TWh) d’électricité solaire par an. Cela signifie qu'une production d'énergie solaire 40 fois plus élevée qu'aujourd'hui serait possible.

Un autre préjugé est que l'électricité produite par les systèmes photovoltaïques ne peut pas du tout être utilisée dans son propre foyer. Ce n'est pas complètement faux: les installations solaires produisent essentiellement du courant en journée, en particulier vers midi. Même si personne n'est à la maison pendant la journée, certains appareils ménagers comme les réfrigérateurs, les congélateurs ou les systèmes de commande consomment de l'électricité en permanence. D'autres appareils, tels que les téléviseurs, les chaînes stéréo, les routeurs, les machines à café ou les photocopieuses peuvent être mis en mode veille.

Ce besoin en électricité peut également être couvert par les installations photovoltaïques. Les gros consommateurs d'électricité comme les cuisinières, les fours, les appareils ménagers ou les applications informatiques sont principalement utilisés le matin et le soir. Selon la saison et la météo, ils peuvent également être alimentés en électricité produite par la propre installation du foyer.

Recharger les véhicules électriques avec l'électricité excédentaire

«Celui qui produit son eau chaude et sa chaleur thermique avec une pompe à chaleur peut consommer lui-même une grande partie de cette énergie. Le chauffe-eau et le chauffage peuvent stocker sans problème une partie de l’électricité solaire», explique le conseiller en énergie Jules Pikali, qui a répondu aux questions des lecteurs en tant que Dr. Energy lors des derniers Energy Challenges. Il est également possible d’augmenter davantage la part d’autoconsommation grâce à une utilisation judicieuse des appareils ménagers tels que le lave-linge et le lave-vaisselle. «En outre, certains appareils ménagers tels que les réfrigérateurs, les congélateurs ou les équipements de commande consomment de l’électricité en permanence et tirent l’énergie nécessaire de la propre installation solaire du foyer. Le surplus d’électricité peut également être utilisé pour recharger un vélo ou une voiture électrique» selon Pikali.

La part de l'électricité produite qui peut être consommée dépend avant tout de la taille de l'installation et de la consommation d'énergie individuelle. Dans une petite installation de douze mètres carrés, 35 à 50% de l'électricité produite est destinée à l'usage personnel. La partie restante est injectée dans le réseau contre rémunération par le fournisseur d'électricité. Pour une installation un peu plus grande, jusqu'à trente mètres carrés, seulement 20 à 40% de l'électricité produite peut être utilisée dans le ménage.

Les panneaux solaires thermiques occupent moins d'espace que les installations photovoltaïques

Dans notre pays, les installations solaires thermiques sont bien moins répandues que les installations photovoltaïques; il s’agit de collecteurs solaires qui produisent de la chaleur. Une installation solaire thermique nécessite par ailleurs une surface bien moins généreuse qu’une installation photovoltaïque. En général, entre un à deux mètres carrés sont nécessaires par personne. Le placement des collecteurs offre donc bien plus de liberté. Si le toit ne s’y prête pas, ce type de collecteur peut également être installé sur la balustrade du balcon. Par ailleurs, le montage vertical des collecteurs est également plus efficace sur le plan énergétique. Globalement, la quantité de chaleur produite est certes plus faible, mais cela est surtout le cas pendant l’été lorsqu’un surplus est de toute façon disponible. À l’inverse, la production augmente l’hiver en raison de la position plus basse du soleil.

Les amateurs d'architecture et les gardiens du patrimoine émettent des réserves sur le solaire et critiquent le fait que les modules fixés sur la façade extérieure des maisons soient laids à regarder. La technologie la plus répandue aujourd'hui est celle des modules cristallins, produits dans des dimensions standards et généralement bleus ou noirs. Elle s’est toutefois encore développée au cours des dernières années, et le choix s'est considérablement élargi.

Pour les modules cristallins en silicium, par exemple, les cellules peuvent être alignées différemment et les formes possibles sont plus nombreuses que les rectangles standards. Les modules à couche mince permettent des formes encore plus flexibles et, entre autres, de d’adapter aux courbes. De plus, les couleurs des modules peuvent aussi être changées avec les nouvelles technologies. La palette va du vert au rouge en passant par le blanc.

(sts)

Les commentaires les plus populaires

  • Info le 03.06.2019 15:20 Report dénoncer ce commentaire

    Trop cher en Suisse

    Le problème , cela fonctionne très bien , mais le coût de l'installation vraiment trop cher , une pub dans 20 mn une année en arrière pour 17000 .- 14 m2 de panneau , je fais venir la maison en question , 15 jour après devis final pour 14 m2 50000 .- donc pub mensongère et cela avec une firme suisse, des prix tel que celui la personne ne va se lancer a 100% dans le solaire , mais voir en Allemagne les prix sont divisés par 2 chercher l'erreur. Avec la même marque de panneaux solaire.

  • Moins de fric à se faire! le 03.06.2019 12:02 Report dénoncer ce commentaire

    Lobbies pire que les nuages

    Bravo pour cet article qui rétablit la vérité sur le potentiel quasi illimité du solaire! Le vrai problème, on le sait désormais, ce n'est ni les nuages, ni le "mauvais"temps ou le froid, ou les aléas du prix du kw/h, mais bien l'acharnement absolu des gros consortiums de l'énergie(monstrueuses éoliennes pour un rendement non-avéré, promesses d'un "nouveau" nucléaire, déclassement de l'hydroélectrique local) prêts à tout et n'importe quoi pour discréditer coûte que coûte le développement structurel décentralisé, ADN en vérité du solaire.

  • Pensif12 le 03.06.2019 14:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La vérité absolue, une chimère

    Dans tous les cas, je ne vois pas comment l'énergie solaire pourrais être la seule solution à brève échéance sans la possibilité de stocker l'énergie. Les heures de production et de consommation différent. Je suis d'avis qu'il n'y pas la solution miracle. Mais une multitude d'actions efficaces qui, si nous le voulons, seront suffisamment efficaces pour le bien de tous.

Les derniers commentaires

  • Vive le 12.06.2019 12:50 Report dénoncer ce commentaire

    La Suisse

    Plus de petrole et les gros pollueurs disparaissent. Plus d'avions, plus de croisières. Produire de l'hydrogène avec nos barrages, et fini avec les vieilles batteries qui s'entassent dans des hangars. Halte aux lobbyistes. Pour sauver la planete manger un lobbyistes et pour le dessert mangez un climatosceptique.

  • Je dis ça le 12.06.2019 10:48 Report dénoncer ce commentaire

    Je dis rien

    Tout faire pour se sortir des griffes de l'union pétrolière.

  • Spirou le 12.06.2019 06:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Swisssolar

    Qui est président de swisssolar ? Un vrai socialiste de la nouvelle génération, c'est à dire un assoiffé de fric qui prêche exactement le contraire ... et la liste est longue de ses politiciens qui sont contre les lobbyistes à Berne mais qui en sont ... comme quoi que tu soies de gauche ou de droite devant l'argent que tu peux gagner tu restes le même...

  • Olivier Kung le 11.06.2019 22:05 Report dénoncer ce commentaire

    les surfaces Photovoltaïques vont évolué

    Le futur sera plus radieux pour la Suisse puisque que les surfaces photovoltaïques vont augmenter en puissance au m2. Les actuelles piles électrochimiques photovoltaïques peinent à être rentables, heureusement il y a d'autres solutions !

  • Garcia Jean le 11.06.2019 19:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Aide???????

    C'est bien mais L'AIDE DE la Confederation...Commune..Canton..est NUL....