Energy Challenge

13 juin 2019 13:00; Act: 13.06.2019 13:01 Print

Pourquoi devrions-nous aller au travail à vélo?

Pratique, sain et respectueux de l'environnement: il y a de bonnes raisons de se rendre sur son lieu de travail en vélo.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Selon l'Office fédéral de la statistique, il y a environ 4 millions de pendulaires en Suisse. En 2017, 71% d’entre eux travaillaient à l'extérieur de leur commune de domicile, soit une proportion nettement plus élevée qu’en 1990 (59%). Les flux de pendulaires qui traversent le Plateau suisse (Mittelland) et les vallées alpines ont considérablement augmenté ces dernières décennies. La comparaison cantonale montre que Bâle-Ville et Zoug, par rapport à leurs tailles, attirent le plus de pendulaires en provenance d’autres cantons. Une enquête de 2017 a montré que plus de la moitié des pendulaires (52%) utilisaient la voiture comme moyen de transport principal pour se rendre au travail, 31% prenaient les transports publics et 15% s'y rendaient à pied ou à vélo.

Sondage
Vous déplacez-vous volontiers à vélo?

Les transports représentent un bon tiers de l'énergie totale consommée en Suisse. Selon l'Office fédéral de la statistique, 94% de l'énergie nécessaire au transport est couverte par les produits pétroliers. Les véhicules équipés de moteurs à combustion émettent également du dioxyde de carbone, un gaz à effet de serre. En 2017, les émissions de CO2 dues aux transports en Suisse s'élevaient à 14,8 millions de tonnes. Cela correspond à 39% de toutes les émissions de dioxyde de carbone du pays, sans compter le trafic aérien international.

Les vélos ne génèrent pas de CO2 et ne font pas de bruit

Environ un tiers de tous les trajets en voiture et deux-tiers des trajets en transports publics sont désormais inférieurs à trois kilomètres. Ces parcours, s’ils étaient réalisés à vélo, pourraient être souvent plus rapides, sans stress ni pollution. Un vélo ne fait pas de bruit, n’émet pas de CO2 et met peu le sol à contribution. Comparées à l'impact environnemental des voitures, la consommation de quelques gouttes d'huile pour les pièces mécaniques du vélo, de caoutchouc pour les freins et les pneus et l'énergie grise pour sa fabrication n’ont que peu d'importance. Ainsi, le fait de se passer occasionnellement de la voiture pour se rendre au travail à vélo est une contribution majeure à la protection de l'environnement.

Quels sont les autres effets positifs de se mettre en selle deux fois par jour sur son vélo pour aller au travail ? L'activité physique augmente le bien-être physique et mental. Le vélo entraîne le cœur et les poumons et améliore l'endurance à chaque kilomètre parcouru. Une heure de vélo brûle jusqu'à 600 calories selon la vitesse moyenne, l'âge, le poids, la condition physique et le sexe du cycliste. Les muscles fessiers en particulier sont sollicités lors de la pratique du vélo, ce qui permet de les sculpter sans avoir à s’entraîner dur dans un centre de fitness étouffant.

Déjà plus de 6 millions de kilomètres parcourus à vélo

Des actions d’envergure nationale, telles que Bike to Work ou Les Mercredis du vélo ont pour but d'encourager les Suisses à se déplacer davantage en vélo. Début juin, plus de 70’000 participants ont parcouru plus de 6,5 millions de kilomètres à vélo dans le cadre du programme Bike to Work. Cela a permis d'économiser 900 tonnes d'équivalent CO2. Si vous vous rendez au travail à vélo le mercredi et parcourez au moins 3 kilomètres, vous pouvez entrer le parcours effectué sur le site web des Mercredis du Vélo et gagner des bons d’achat ou des cadeaux en nature.

(sts)

Les commentaires les plus populaires

  • Hubert Henri le 13.06.2019 16:14 Report dénoncer ce commentaire

    Tour de Suisse

    Je vis à Renens et je travaille à Chateau-d'Oex. On m'excusera de prendre le train plutôt que le vélo.

  • Ulhrich le 13.06.2019 13:22 Report dénoncer ce commentaire

    Et pourquoi nous ne le faisons pas

    Tout le monde n'a pas forcément envie de faire Lausanne Genève en vélo à 6h30 du matin. Il faudrait rappeler que la tendance est d'habiter de plus en plus loin de son lieu de travail (ce que je trouve stupide) ce qui ne favorise pas les déplacement avec la petite reine. La topographie de la suisse (à l'exception du plateau) pose aussi quelque inconvénient.

  • Eco Victim le 13.06.2019 21:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas pour tous

    A 30 km, en rase campagne avec des horaires totalement irréguliers et des transports publics sous-développés, vous avez une recette?

Les derniers commentaires

  • Zepherson le 17.06.2019 10:24 Report dénoncer ce commentaire

    Les 600 calories consommées...

    (ou kilocalories plutôt...), il va bien falloir les compenser. Donc tenir du bilan carbone -le plus souvent désastreux- des aliments du producteur jusqu'à notre assiette. Il n'y a pas d'activité humaine qui soit neutre, l'énergie doit bien venir de quelque part. Je fais volontiers du vélo, mais ça ne doit pas devenir une religion. Il ne faut pas se leurrer: cette vague écolo est bien vue des politiciens pour une seule raison: elle permettra de faire passer de nouvelles taxes. On sera très vite fixé après les élections de cet automne.

  • Geoffrey_ le 17.06.2019 06:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    un choix

    Comme un "vrai" motard, on peut utiliser son vélo ou vélo électrique toute l'année. TP sinon, enfin si on veut une jolie machine bien assurée, la voiture en sus, ça fait beaucoup. Y a même des pneus neige, évidemment, faut pas faire le guignol

  • dito natin makikita le 17.06.2019 05:42 Report dénoncer ce commentaire

    "nous voyons ici"

    La marée humaine d'écologistes inonde les rues de Hong Kong sous de beaux parapluies de toutes les couleurs - (Hong Kong protesters flood the streets)! Que disent nos cousins d'Asie? Le pouce levé, l'Asie du Sud-Est se range derrière le peuple hongkongais. Mais quelques mauvaises langues parlent du diable américain comme (our evil USA oppressors), de la "liberté chinoise" et de mauvais garçon de Hong Kong qui tua sa fiancée enceinte taïwanaise, mais que la loi contre extradition protège. La politesse d'Asie ne tolère pas le pouce vers le bas.

  • Bobo Blindé le 16.06.2019 22:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Accessible à tous

    Un bon vélo électrique c'est le prix d'une petite voiture d'occasion.....

    • Geoffrey_ le 17.06.2019 04:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Bobo Blindé

      Oui mais pas le même usage et si tu veux te passer de voiture, bouchon, etc...

  • Def le 16.06.2019 22:43 Report dénoncer ce commentaire

    Abc

    Oe surtout que tout le monde ne vient ni de geneve ni de lausanne

    • Geoffrey_ le 17.06.2019 04:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Def

      Et ? Ça empêche pas. Plus de voiture plus de vie ? Et si tu peux plus conduire un jour ?