États-Unis

27 février 2019 10:08; Act: 27.02.2019 10:26 Print

«Il pensait vraiment qu'il allait pouvoir s'en tirer»

Plus de quatre ans après la mort suspecte de sa petite amie, un Américain de 24 ans a fini par se rendre aux autorités, dimanche en Californie.

Une faute?

Kaylyn Whitaker est décédée le jour d'Halloween 2014, à Martinsville (Illinois). À l'époque, la police avait estimé que les circonstances de la mort de la jeune femme de 20 ans étaient suspectes. Les autorités avaient d'abord conclu à un suicide puis favorisé la piste d'un homicide, dix mois plus tard. Pendant plus de quatre ans, aucune arrestation n'a été effectuée.

Et puis, dimanche soir, un homme de 24 ans a passé la porte d'un commissariat de Californie et a avoué le meurtre de sa petite amie, rapporte mywabashvalley.com. Connor Scott, 24 ans, a expliqué avoir abattu Kaylyn d'une balle dans la tête chez lui. Il a été mis en examen pour meurtre au premier degré et incarcéré. Le jeune homme devrait bientôt être transféré vers l'Illinois.

Ce dénouement est un véritable soulagement pour la famille de la victime, qui vivait un calvaire depuis plus de quatre ans. «Je peux honnêtement lui dire que je lui pardonne. Je ne le pouvais pas quand c'est arrivé, mais c'est ce que je lui dirais. À mon avis, il pensait vraiment qu'il allait pouvoir s'en tirer», a réagi Leslie Roberts, la maman de Kaylyn, qui a toujours soupçonné Connor Scott. «Il aimait Kaylyn. Il a juste fait un mauvais choix», conclut-elle.

(joc)