Vevey

23 décembre 2008 11:30; Act: 23.12.2008 21:50 Print

«Ils ont tout vidé en trois minutes»

par Sébastien Jost - Trois malfrats ont braqué une bijouterie lundi soir. Rapides et déterminés, ils courent toujours.

Sur ce sujet
Une faute?

«Ces gens ont détruit en un instant ce qu’on a construit grâce à un travail de tous les jours.» Julien Meylan est en colère. Déçu aussi. Lundi soir, peu avant 18 h, trois individus ont surgi dans la bijouterie qu’il tient avec son père sur la Grande Place. «Le premier nous a menacés avec un pistolet pendant que les deux autres remplissaient des sacs de montres et de bijoux, raconte le commerçant. Ils savaient très bien ce qui avait de la valeur.»

Habillés de vêtements sombres, portant bonnets et capuchons, les malfrats ont agi avec précision. «Ils avaient un ton très déterminé et, en moins de trois minutes, ils avaient vidé nos vitrines.» Lors du braquage, les Meylan père et fils et deux employées se trouvaient à l’intérieur du magasin avec une cliente. Un passant avait remarqué des mouvements suspects depuis la porte. Il a été menacé et forcé d’entrer dans l’établissement. Leur forfait accompli, les bandits ont pris la fuite dans une Audi 80 grise volée et conduite par un complice.

La police, qui n’a pas mis la main sur les brigands, a lancé un appel à témoin pour retrouver ces individus, probablement originaires d’Europe de l’Est. Mardi matin, la bijouterie était de nouveau ouverte. Malgré ce sale coup, qui a décimé le stock juste avant Noël, l’optimisme est de mise. «Nous sommes comme des balles de ping-pong, affirme Julien Meylan. Nous rebondissons.»

Gendarmerie: 021 644 44 44